Yvetot. André Biaux, le résistant normand venu témoigner de sa déportation, est décédé

Publié le par Le Courrier Cauchois

Une voix indispensable s'est éteinte. André Biaux, décédé mardi 26 janvier à l'âge de 95 ans, aura marqué les lycéens et collégiens d'Yvetot par son récit de l'horreur délivré sans note, avec force et courage.

André Biaux était un ancien résistant déporté, qui témoignait encore debout à l'âge de 93 ans, en 2018 à Yvetot Archives

André Biaux était un ancien résistant déporté, qui témoignait encore debout à l'âge de 93 ans, en 2018 à Yvetot Archives

Mardi 26 janvier, André Biaux est décédé à l'âge de 95 ans. L'Eurois n'avait que 15 ans lorsqu'il est entré en résistance contre le nazisme, lors de la Seconde Guerre mondiale. Pendant quatre années, il a été un actif membre de la résistance euroise et en a payé le prix. Il fut dénoncé, arrêté puis déporté le 20 mai 1944. Il passa près d'un an en déportation dans des camps de travail en Allemagne.

Une horreur dont il avait décidé de témoigner à la fin de sa vie, auprès des plus jeunes, accompagné par le Souvenir français. Il était venu à Yvetot en février 2018, au lycée Jean XXIII à la rencontre des lycéens. Pendant plus d'une heure, il leur avait livré son récit debout, "par respect" pour l'Histoire qu'il racontait.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article