Décès de Jean-Claude Carrière : les grandes dates de sa vie

Publié le par Le Figaro avec AFP

L'homme de cinéma et de littérature laisse derrière lui une œuvre foisonnante qui a rythmé sa vie. Retour sur quelques dates marquantes.

Immense homme de lettres, l'écrivain, scénariste et dramaturge, plume et compagnon des grandes œuvres de Buñuel, Peter Brook ou Godard est décédé lundi à 89 ans. Bridgeman Images

Immense homme de lettres, l'écrivain, scénariste et dramaturge, plume et compagnon des grandes œuvres de Buñuel, Peter Brook ou Godard est décédé lundi à 89 ans. Bridgeman Images

Une page se tourne. L'écrivain, scénariste, metteur en scène, parolier et acteur Jean-Claude Carrière, décédé lundi à l'âge de 89 ans, laisse derrière lui un vide dans le monde du cinéma français. Né le 17 septembre 1931 à Colombières-sur-Orb, dans l'Hérault, l'homme de scène s'était d'abord tourné vers la littérature, avec la publication de son premier roman, Lézard, en 1957. Quelque quatre-vingts autres ouvrages suivront.

Le cinéma lui tend cependant les bras et, en 1962, lui et son compère Pierre Étaix reçoivent l'Oscar du meilleur court-métrage pour leur film Heureux anniversaire. Mais c'est véritablement sa collaboration avec le cinéaste Luis Buñuel, débutée en 1964, qui le fait connaître parmi ses pairs. Pour lui, Jean-Claude Carrière adaptera notamment Belle de jour et Le Charme discret de la bourgeoisie. Ce dernier long-métrage sera nommé pour l'Oscar du meilleur scénario original. En 1983, il obtient le César du meilleur scénario pour Le retour de Martin Guerre de Daniel Vigne et signe, en 1990, les scénarios de Cyrano de Bergerac pour Jean-Paul Rappeneau et de Milou en mai pour Louis Malle.

Sa fibre littéraire ne le quitte, cependant, jamais. Il rend accessible, en 1985, le grand poème épique indien Le Mahâbhârata, qu'il transposera, par la suite, au théâtre pour Peter Brook. En 1991, c'est son adaptation de la Tempête de Shakespeare qui est primée d'un Molière. Son roman autour des événements de Valladolid - long débat organisé sous Charles Quin pour décider sur sort des Indiens d'Amérique -, La Controverse de Valladolid, en 1992, donne également lieu à une adaptation en téléfilm pour Jean-Daniel Verhaeghe, avec Jean-Pierre Marielle, Jean-Louis Trintignant et Jean Carmet dans les rôles principaux.

Il reçoit, finalement, un Oscar d'honneur en 2014 , récompensant l'ensemble de son œuvre scénaristique. En 2020, enfin, il co-signe son dernier scénario, Le sel des larmes, pour Philippe Garrel et décède paisiblement dans son sommeil le 8 février 2021, à Paris.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article