« L'un des pires crimes de Cosa Nostra » : un mafieux arrêté en Italie

Publié le par Le Point

Giuseppe Costa est soupçonné d'être impliqué dans la mort d'un enfant de 12 ans, séquestré pendant 2 ans avant d'être étranglé et dissous dans l'acide.

L'homme est soupçonné d'avoir pris part à la mort d'un jeune garçon dans les années 1990 (illustration).  © Emmanuele Ciancaglini / NurPhoto / NurPhoto via AFP

L'homme est soupçonné d'avoir pris part à la mort d'un jeune garçon dans les années 1990 (illustration). © Emmanuele Ciancaglini / NurPhoto / NurPhoto via AFP

Les carabiniers siciliens ont arrêté vendredi Giuseppe Costa, un mafieux condamné à la fin des années 1990 pour avoir participé à la séquestration du jeune fils d'un repenti, étranglé puis dissous dans l'acide. Le petit Giuseppe Di Matteo, âgé de 12 ans au moment de son enlèvement, était le fils de Santo Di Matteo, un membre de Cosa Nostra, la mafia sicilienne, qui avait décidé de collaborer avec la justice.

Il avait été enlevé en novembre 1993 sur ordre du parrain sanguinaire Giovanni Brusca, condamné à la prison à vie pour sa participation à l'attentat contre le juge Giovanni Falcone en 1992. L'enfant avait été séquestré dans des conditions épouvantables pendant deux ans dans une maison de Sicile, avant d'être mis à mort en janvier 1996.

« Un des pires crimes de l'histoire de Cosa Nostra »

Un de ses geôliers était Giuseppe Costa, interpellé vendredi à l'aube par les carabiniers et des agents anti-mafia dans la localité au nom funeste de Purgatorio. Il a été condamné et incarcéré entre 1997 et 2007 pour son rôle dans le calvaire du jeune Giuseppe, « un des pires crimes de l'histoire de Cosa Nostra », selon un communiqué des carabiniers.

Giuseppe Costa est poursuivi pour divers délits et malversations commis depuis sa sortie de prison au profit de familles mafieuses de Trapani et Marsala. Le père du petit Giuseppe avait révélé le rôle de chacun des 41 membres de la mafia ayant participé à l'attentat contre la voiture du juge Falcone, dont le sien (transporteur d'explosifs). L'assassinat du magistrat, commandé par le chef suprême de la mafia, Toto Riina, avait été organisé par Brusca.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article