Mort de Larry Flynt, magnat de l'industrie pornographique, à 78 ans

Publié le par Voici par la Rédaction

La fin d'une ère. Le fondateur du magazine pornographique Hustler, Larry Flynt est mort ce mercredi 10 février à Los Angeles d’un arrêt cardiaque. Il avait 78 ans. Depuis 1978, il était paraplégique, après avoir été victime d’une tentative de meurtre.

Mort de Larry Flynt, magnat de l'industrie pornographique, à 78 ans

C’est la fin d’une ère. Ce mercredi 10 février, Larry Flynt est décédé à Los Angeles, comme l’a annoncé Minda Gowen, porte-parole des publications Larry Flynt, à Reuters. Il avait 78 ans. Son nom ne vous dit peut-être rien, mais il était un magnat de l’industrie pornographique. C’est d’ailleurs à lui qu’on doit le magazine Hustler. « Il s'est éteint tranquillement pendant son sommeil » à l'hôpital, avec à ses côtés son épouse Elizabeth et sa fille Theresa, précise la porte-parole du groupe Flynt, avant d’expliquer que ce dernier est mort « des suites d'une maladie soudaine », sans donner davantage de précisions. Selon des médias américains citant sa famille, l'homme d'affaires a succombé à un arrêt cardiaque. Cela fait de nombreuses années que son état de santé se détériore. Larry Flynt souffrait en effet de divers problèmes de santé depuis qu'il avait été victime d'une tentative de meurtre. C’était le 6 mars 1978, à proximité d'un tribunal où il est une énième fois poursuivi pour « obscénité ». Un extrémiste proche du Ku Klux Klan avait alors ouvert le feu sur lui.

Un goût accru pour la provocation

Une tentative d’assassinat qui a laissé Larry Flynt paraplégique. Depuis ce drame, ce dernier était dépendant aux anti-douleurs et aux drogues. Néanmoins, cela ne lui a pas fait perdre son goût accru pour la provocation. Il s’était d'ailleurs présenté au tribunal en slip taillé dans un drapeau américain, et a même fait de la prison. Rien ne semblait pouvoir arrêter ce père de cinq enfants dans sa volonté de provoquer. Ainsi, son dernier coup d’éclat remonte à octobre 2017. Il proposait alors d’offrir, via une pleine page dans le Washington Post, 10 millions de dollars à quiconque lui fournirait une information conduisant à la destitution de Donald Trump. C'était son « devoir patriotique », s’était-il justifié.

C’est en 1974 que Larry Flynt a fondé son magazine pornographique Hustler. Il voulait alors concurrencer les célèbres Playboy et Penthouse qu'il jugeait « ringards ». Sa promesse ? Des photos très explicites et un ton délibérément scandaleux. Alors que les ventes de magazines commençaient à baisser, l’homme d’affaires avait développé son empire en investissant dans des chaînes de télévision pour adultes, mais aussi des clubs et des sex-shops, des studios spécialisés dans les films X puis des sites internet. En 2000, il a même ouvert un casino Hustler dans la banlieue de Los Angeles.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article