Après les déclarations de Biden, Poutine se moque: "C'est celui qui le dit qui l'est"

Publié le par BFMTV par S. V. avec AFP

L'étonnante déclaration du président russe ce jeudi vient répondre à des propos de son homologue américain Joe Biden, qui l'a caractérisé de "tueur", assurant qu'il allait "payer".

Le président américain Joe Biden, alors qu'il était vice-président, en mars 2011 avec le président russe Vladimir Poutine à Moscou - ALEXEY DRUZHININ © 2019 AFP

Le président américain Joe Biden, alors qu'il était vice-président, en mars 2011 avec le président russe Vladimir Poutine à Moscou - ALEXEY DRUZHININ © 2019 AFP

Le président russe Vladimir Poutine s'est moqué jeudi de son homologue américain qui l'avait qualifié de "tueur", avant de réaffirmer que la Russie défendra ses intérêts et travaillera avec les Etats-Unis là où c'est "avantageux".

    "C'est celui qui le dit qui l'est", a lâché Vladimir Poutine, lors de propos retransmis à la télévision russe. "Nous défendrons nos propres intérêts et nous travaillerons avec eux aux conditions qui seront avantageuses pour nous", a-t-il ajouté.

Faire "payer" Poutine

Cette déclaration arrive à la suite de propos tenus par son homologue américain Joe Biden mercredi sur la chaîne ABC. Il avait répondu par l'affirmative à un journaliste lui demandant si le maître du Kremlin était "un tueur". Puis, dans le même entretien, il dit vouloir faire "payer" au président russe l'ingérence dans les élections américaines de 2016 et 2020. Moscou a toujours démenti ces accusations.

En représailles, la Russie a annoncé qu'elle rappelait dès ce samedi son ambassadeur, pour des consultations sur l'avenir de la relation russo-américaine.

    "Les propos du président américain sont très mauvais, il ne veut clairement pas améliorer les relations avec notre pays, et c'est de ce principe que nous allons désormais partir", a également déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article