Le metteur en scène Alain Françon poignardé à Montpellier

Publié le par Le Figaro par Lou Fritel et AFP agence

Les faits se sont déroulés mercredi vers 11h, dans le quartier de l'Écusson. Frappé à la gorge, l'homme de théâtre est grièvement blessé.

Le metteur en scène Alain Françon poignardé à Montpellier

Le metteur en scène Alain Françon a été victime d'une attaque au couteau, mercredi 17 mars, dans le quartier de l'Écusson, en plein centre-ville de Montpellier. Il a été secouru peu après 11h30 rue Voltaire, entre la place Saint-Côme et l'église Saint-Roch.

Il est grièvement blessé après avoir été frappé à l'arme blanche à la gorge dans des circonstances qui n'avaient pas pu être précisées dans l'immédiat, a-t-on appris de sources concordantes. Il a été admis en réanimation.

L'information a été confirmée à l'AFP par la police. Dominique Racle, attaché de presse de Théâtre a livré plus de précisions : «Alain Françon a été poignardé à la gorge ce matin dans les rues de Montpellier alors qu'il se rendait à son cours de théâtre. Il est actuellement en train d'être opéré à l'hôpital de Montpellier.»

Né en 1945 à Saint-Etienne, Alain Françon a notamment fondé la compagnie Le Théâtre éclaté à Annecy dans les années 1970 avant de diriger le Centre dramatique national de Lyon, puis celui de Savoie. En 1996, il prend la tête du Théâtre national de la Colline à Paris, un poste qu'il occupe jusqu'en 2010.

En 2016, il a reçu pour la pièce Qui a peur de Virginia Woolf d'Edward Albee jouée au théâtre de L'Œuvre le Molière du metteur en scène de théâtre privé.

Le metteur en scène, âgé de 76 ans, donnait depuis la mi-février des cours à l'Ecole nationale supérieure d'art dramatique de Montpellier, et s'est effondré dans la rue près de l'hôtel où il résidait, dans le centre historique de la ville, selon une source proche de l'enquête.

Des traces de sang ont été répertoriées dans des rues du quartier de l'ancien courrier. Les polices technique et scientifique effectuent des prélèvements. L'auteur du coup de couteau est en fuite. L'arme ensanglantée a été récupérée et placée sous scellé pour analyse. La piste terroriste serait, pour l'instant, écartée.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article