Trois tableaux de Churchill vendus aux enchères

Publié le par Art Critique

"La Tour de la mosquée Koutoubia" de sir Winston Churchill.

"La Tour de la mosquée Koutoubia" de sir Winston Churchill.

Si Sir Winston Churchill est connu pour son immense carrière politique, il s’est également fait un nom en tant qu’écrivain et peintre. Il a d’ailleurs commencé à peindre dès l’année 1915, ce qui lui avait permis de guérir d’une dépression. En tout, on estime qu’on lui doit 537 tableaux et certaines de ses toiles se retrouvent dans des musées ou dans les maisons de ventes aux enchères. En 2014, Sotheby’s Londres avait vendu plusieurs de ses œuvres dont Le Bassin de poissons rouges à Chartwell qui avait été adjugé à 2,2 millions d’euros. Christie’s Londres de son côté a également tiré son épingle du jeu avec deux tableaux mis aux enchères simultanément.

Le 1er mars dernier, il était ainsi possible d’acquérir St. Paul’s Churchyard, peint en 1927 et représentant la cathédrale Saint-Paul de Londres, estimé entre 200 000 et 300 000 livres et qui a finalement trouvé preneur pour 1,078 millions de livres. La seconde toile, Scène à Marrakech, créée en 1935, a été vendue pour 1,882 millions de livres. Mais c’est la troisième toile en vente qui a fait parler d’elle, La Tour de la mosquée Koutoubia (située à Marrakech), réalisée en 1943 et qui était estimée entre 1,5 et 2,5 millions de livres. Pour deux raisons : la première, elle est considérée comme le tableau le plus important de son auteur et la seconde, pour ses glorieux propriétaires. Dans les années 1950, l’huile sur toile avait appartenu à la famille Roosevelt, avant d’être régulièrement vendue jusqu’à ses derniers propriétaires, Angelina Jolie et Brad Pitt. C’est donc l’actrice américaine qui a mis le tableau aux enchères et qui a trouvé acquéreur pour la somme de 8,285 millions de livres, un record pour une œuvre de Churchill.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article