À Laval. Victimes et héros de la déportation : une cérémonie sans public

Publié le par Ouest-France

Dimanche 25 avril 2021, pour la Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation, une cérémonie, sans public, a eu lieu à Laval (Mayenne), square Foch.

Les autorités ont ensuite passé un long moment à discuter avec les associations présentes. | OUEST FRANCE

Les autorités ont ensuite passé un long moment à discuter avec les associations présentes. | OUEST FRANCE

Comme chaque dernier dimanche du mois d’avril, depuis la loi du 14 avril 1954, les victimes et héros de la déportation et mort dans les camps du IIIe Reich pendant la guerre 1939-1945, ont été honorés dimanche 25 avril au square Foch de Laval (Mayenne), à 11 h.

« Cette cérémonie rappelle le sacrifice et l’héroïsme des 321 Mayennais résistants et patriotes déportés dans les camps de concentration nazis, dont 185 sont morts en déportation », raconte la préfecture. Une cérémonie qui s’est faite sans public en raison de la situation sanitaire.

« Résister aux nouvelles formes de fanatisme »

Après la montée des couleurs, Jeanne Alleno, petite-fille de Jocelyne Doumeau, elle-même fille de déporté, a lu le message national des associations de résistance et de déportation. « Il nous faut aujourd’hui encore résister à de nouvelles formes de fanatisme et de barbarie qui entendent promouvoir une vision raciste de l’humanité », a ainsi déclamé sans trembler l’adolescente de 15 ans.

Enfin, le préfet de la Mayenne Xavier Lefort a déposé une gerbe avant la sonnerie aux morts.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article