A Rugles, la journée de la déportation pour ne jamais oublier...

Publié le par Actu avec Le Réveil Normand par Rédaction L'Aigle

Dimanche 25 avril 2021, sur la place Foch de Rugles (Eure), a été célébrée la journée de la déportation qui promeut la résistance face à de nouvelles formes de fanatisme.

Le maire Denis Guitton a lu le message des Associations de Déportés et Internés

Le maire Denis Guitton a lu le message des Associations de Déportés et Internés

Ne jamais oublier… C’est le sens qu’a revêtu le rassemblement devant le monuments aux morts de la Place Foch à Rugles (Eure) dimanche 25 avril 2021 en fin de matinée, une courte manifestation en petit comité – crise sanitaire oblige – destinée à marquer comme chaque année pareille date la journée de la déportation.

Nouvelles formes de fanatisme

Avant d’inviter au devoir de mémoire et de faire observer une minute de silence, le maire Denis Guitton a lu le message des Associations de Déportés et Internés rappelant « que les camps d’extermination et de concentration nazis et l’horreur vécue par les millions d’êtres humains qui en furent victimes, n’est pas une simple page documentaire de l’histoire du XXe siècle. L’humanité y a été atteinte dans ce qu’elle a de plus sacré ».

Il a insisté sur le fait qu’il faut « aujourd’hui encore, résister à de nouvelles formes de fanatisme et de barbarie qui entendent promouvoir une vision raciste de l’humanité et détruire la liberté et la démocratie par la terreur » et concluant : « de nouvelles menaces nous rappellent la communauté de destin qui unit l’humanité au-delà des différences culturelles, ethniques ou religieuses et des antagonismes idéologiques, politiques ou économiques. Face à ces périls, l’espoir réside dans l’engagement de tous et en particulier des jeunes générations, à l’exemple des déportés, au service de la liberté ».

Deux gerbes ont été déposées avant que ne retentissent la Marseillaise et le Chant des Partisans par sono interposée, car pour l’instant les musiciens de l’Avenir Ruglois attendent l’autorisation de reprendre les sorties afin d’animer les manifestations patriotiques.

Denis Guitton et la conseillère départementale Jocelyne De Tomasi ont tenu à saluer, à distance, les deux porte-drapeaux de la section des AC de Rugles et celui de la Section de Breteuil-sur-Iton et les ont remerciés de leur fidélité à cette cérémonie du souvenir.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article