Bernard Madoff, auteur de la plus grande escroquerie financière de l'histoire, est mort en prison à l'âge de 82 ans

Publié le par franceinfo France Télévisions

En 2019, ce financier avait été condamné à la peine théorique de 150 ans de prison pour avoir mis en place une fraude pyramidale estimée entre 25 et 63 milliards de dollars.

L'ancien financier Bernard Madoff lors de son arrivée au tribunal fédéral de New York, le 12 mars 2009. (STAN HONDA / AFP)

L'ancien financier Bernard Madoff lors de son arrivée au tribunal fédéral de New York, le 12 mars 2009. (STAN HONDA / AFP)

Bernard Madoff, auteur de la plus grande escroquerie financière de l'histoire, est mort en prison à l'âge de 82 ans, ont appris plusieurs médias américains, dont le New York Times (en anglais) et CNBC (en anglais), auprès du Bureau fédéral des prisons, mercredi 14 avril, confirmant une information de l'agence Associated Press. Le porte-parole de la prison de Butner, situé dans le nord de la Caroline du Nord, s'est refusé à communiquer la cause du décès.

L'an passé, au mois de février, l'ancien financier avait demandé à être libéré "par compassion" car il se disait mourant, en raison d'une maladie des reins. Il purgeait sa peine dans une prison fédérale médicalisée de Caroline du Nord, selon les données du Bureau fédéral des prisons. "Je suis mortellement malade", expliquait alors le détenu au cours d'entretiens téléphoniques accordés au Washington Post (en anglais, réservé aux abonnés). "Il n'y a pas de guérison pour ce genre de maladie. J'ai déjà purgé 11 ans, et franchement, j'en ai souffert".

La fraude pyramidale – "à la Ponzi" – de cette figure de la finance new-yorkaise, mise au jour en décembre 2008, consistait à piocher dans les finances de ses nouveaux clients pour rétribuer ou rembourser des investisseurs plus anciens. Au moment de son arrestation, de faux relevés de compte annonçaient aux clients qu'ils détenaient des avoirs d'une valeur de 60 milliards de dollars. Mais les investisseurs ont finalement pu récupérer plus de 13 milliards de dollars sur les 17,5 milliards injectés dans l'entreprise de Bernard Madoff, explique AP (en anglais), grâce au travail du syndic de faillite Irving Picard

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article