Caen. Rescapé des camps, Bernard Duval a lu les noms des victimes de la déportation

Publié le par Ouest-France

Le nonagénaire, ancien résistant, participait à la cérémonie à la mémoire des déportés, dimanche 25 avril 2021, à Caen (Calvados).

Bernard Duval, ancien résistant, participait à la cérémonie à la mémoire des déportés, dimanche 25 avril 2021, à Caen (Calvados). | OUEST-FRANCE

Bernard Duval, ancien résistant, participait à la cérémonie à la mémoire des déportés, dimanche 25 avril 2021, à Caen (Calvados). | OUEST-FRANCE

Une cérémonie s’est tenue, dimanche, à 11 h, place de la Résistance à Caen, à l’occasion du 76e anniversaire de la libération des camps de concentration et d’extermination, et du retour des déportés.

Bernard Duval, ancien résistant, et d’autres représentants des victimes, participaient à la cérémonie à la mémoire des déportés, dimanche 25 avril 2021, à Caen (Calvados). | OUEST-FRANCE

Bernard Duval, ancien résistant, et d’autres représentants des victimes, participaient à la cérémonie à la mémoire des déportés, dimanche 25 avril 2021, à Caen (Calvados). | OUEST-FRANCE

Le secrétaire général de la préfecture, le maire et les différents élus présents ont salué la présence de Bernard Duval, âgé aujourd’hui de 95 ans. Il a d’abord passé des lettres aux prisonniers, durant la Seconde Guerre mondiale, alors qu’il était menuisier à la prison de Caen. Puis il s’est engagé dans la Résistance. Arrêté le 10 mars 1944, il est transféré dans un camp français, échappant de peu au sort des fusillés de la prison.

Mais il sera déporté dans le camp de concentration de Neuengamme, près de Hambourg, en Allemagne. Il sera libéré le 25 avril 1945 par l’Armée rouge.

Dépôt de gerbes de fleurs par les élus (ici la sénatrice Corinne Féret), lors de la cérémonie à la mémoire des déportés, dimanche 25 avril 2021, à Caen (Calvados). | OUEST-FRANCE

Dépôt de gerbes de fleurs par les élus (ici la sénatrice Corinne Féret), lors de la cérémonie à la mémoire des déportés, dimanche 25 avril 2021, à Caen (Calvados). | OUEST-FRANCE

Bernard Duval a lu, en compagnie d’autres représentants, les noms des 441 personnes de l’arrondissement de Caen, fusillées ou déportées entre 1940 et 1944. Les autorités ont ensuite déposé les traditionnelles gerbes de fleurs au pied du Mémorial des déportés.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article