Dieppe n’oublie pas les victimes de la déportation

Publié le par Actu avec Les Informations Dieppoises par Augustin Augustin Bouquet des Chaux

Samedi 24 et dimanche 25 avril 2021, plusieurs cérémonies de mémoires ont été organisées à Dieppe en hommage aux victimes de la déportation.

Samedi 24 avril, Manon Duvivier a lu le témoignage de Francine Christophe, rescapée des camps, au cours de la cérémonie de commémoration aux victimes de la déportation. (©Les Informations Dieppoises)

Samedi 24 avril, Manon Duvivier a lu le témoignage de Francine Christophe, rescapée des camps, au cours de la cérémonie de commémoration aux victimes de la déportation. (©Les Informations Dieppoises)

Chaque année, le dernier dimanche du mois d’avril est consacré en France, à la célébration de la mémoire des victimes de la déportation dans les camps de concentration et d’extermination nazis lors de la Seconde Guerre mondiale.

Dimanche 25 avril 2021, Dieppe (Seine-Maritime) a respecté le devoir de mémoire.

Les hommages ont débuté dès le samedi 24 avril avec une veillée dans le parc François Mitterrand. Cette dernière a débuté à 18 h.

Outre les habituels dépôts de gerbes de fleurs, deux jeunes dieppoises ont lu à la foule des témoignages de rescapés des camps de concentration.

Des témoignages de rescapés

Ainsi, Manon Duvivier, étudiante à Rouen, a pu raconter l’histoire de Francine Christophe. Enfant au moment de sa déportation, elle a survécu à l’enfer des camps aux côtés de sa mère.

Cette dernière avait conservé un morceau de chocolat qu’elle avait promis de donner à sa fille quand elle serait dans un moment de grande difficulté.

Morceau de chocolat qui a finalement été offert à une femme venant d’accoucher dans le camp. Des années plus tard, une jeune femme est venue interpeller Francine Christophe au cours d’une conférence et lui a donné un morceau de chocolat en lui disant qu’elle était l’enfant née ce jour-là.

Dix minutes de silence

Léa Ducrou, une autre jeune dieppoise lauréate en 2018 du concours national de la résistance et de la déportation avec le lycée Ango a lu de son côté le témoignage de Simone Veil.

La cérémonie s’est conclue avec dix minutes de silence en hommage aux victimes de la déportation.

Dimanche 25 avril 2021, deux autres cérémonies ont été organisées à Neuville et à Dieppe afin de conclure ce week-end de commémoration.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article