Dordogne : des explosifs de la Seconde Guerre mondiale retrouvés dans un chaudron

Publié le par Sud Ouest par Anne-Marie Sopkowitz

Des démineurs de Bordeaux sont venus à Trémolat pour les détruire

Les explosifs ont été détruits sur un terrain privé, mardi 27 avril. © Crédit photo : Anne-Marie Sopkowitz

Les explosifs ont été détruits sur un terrain privé, mardi 27 avril. © Crédit photo : Anne-Marie Sopkowitz

Mardi 27 avril dans la matinée, les gendarmes de la brigade territoriale autonome (BTA) de Lalinde (Dordogne) ont bouclé tout un secteur de Trémolat, dans le sud du département. En cause : des explosifs avaient été retrouvés dans un vieux chaudron, chez un particulier de la rue Saint-Hilaire. 

Il s’agissait de détonateurs, retardateurs chimiques et explosifs divers qui pourraient avoir été parachutés par les Britanniques durant la Seconde Guerre mondiale.

Diligentés sur place, des démineurs venus de Bordeaux ont procédé à leur destruction sur un terrain privé de Trémolat, au lieu-dit Les Couquilloux. Celle-ci a été effectuée en deux temps : lors d’une première explosion, une cinquantaine de détonateurs ont été éliminés, pour un poids total de 50 grammes. Lors d’une seconde, 1 kg de détonateurs et 500 grammes de charges ont été annihilés.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article