L'escroc Bernard Madoff est décédé en prison

Publié le par Les Echos par Nessim Aït-Kacimi

L'auteur de la plus grande pyramide de Ponzi de l'histoire est mort en prison à 82 ans. Arrêté le 11 décembre 2008 en pleine crise financière, il avait été condamné à 150 années derrière les barreaux. Sa vaste et longue escroquerie financière a conservé une part de mystère.

Bernard Madoff est décédé. (Lucas Jackson/Reuters)

Bernard Madoff est décédé. (Lucas Jackson/Reuters)

Bernard Lawrence Madoff est décédé en prison de causes naturelles selon Associated Press. Sa demande de libération anticipée avait été refusée par Donald Trump. A 82 ans, le financier est l'auteur de la plus importante escroquerie financière de l'histoire, une arnaque qui a causé près de 20 milliards de dollars de pertes aux investisseurs.

Le fonds des victimes de Madoff a récupéré plus de 80 % des sommes perdues au bénéfice de près de 37.000 personnes dans 125 pays et de tous les milieux. La justice américaine a décidé que les « gagnants » dédommageraient les perdants . Les investisseurs de bonne foi qui avaient investi chez Bernard Madoff sans connaître la nature frauduleuse de sa pyramide de Ponzi doivent rendre les profits qu'ils ont perçus pour indemniser les nombreuses victimes de cette escroquerie massive .

Un rendement promis de 11% par an

Bernard Madoff avait mis en oeuvre une vaste pyramide de Ponzi pendant des années. Vantant son talent de trader sur les produits dérivés, il promettait des rendements réguliers et significatifs (11 % par an). Pour verser leurs intérêts à ses clients, il piochait dans les comptes des autres investisseurs. Un système de vases communicants qui permettait d'entretenir l'illusion de performances régulières quelles que soient les conditions de marché.

Le Machiavel de Wall Street

Condamné à 150 ans d'emprisonnement, le matricule 61727-054 de la prison de Butner, en Caroline du Nord, emporte avec lui certains de ses secrets. Isolé, il ne recevait plus aucune visite de membres de sa famille. « Je suis un homme bon. Comment ai-je pu en arriver là ? Je gagnais bien assez d'argent pour mon style de vie et celui de ma famille. » L'ancien étudiant en sciences politiques, devenu le plus grand Machiavel de Wall Street, peina à susciter la compassion de ses victimes et du grand public. Son escroquerie ruina de nombreuses personnes et entraîna des suicides comme celui de Thierry Magon de La Villehuchet, dont la société était chargée de promouvoir les fonds de Madoff auprès d'une clientèle aisée.

« Ne compliquez pas les choses, idiots ! »

Ses émules ont continué de sévir aux Etats-Unis et dans le reste du monde. En une décennie, les pyramides de Ponzi ont causé 60 milliards de dollars de pertes rien qu'aux Etats-Unis. Plus de 800 de ces escroqueries financières ont entraîné 8.000 années de prison pour leurs instigateurs. Cette arnaque financière reste très populaire compte tenu de sa simplicité. Madoff résumait d'ailleurs sa philosophie sous l'acronyme de « KISS » pour « Keep it simple, stupid ! » (« Ne compliquez pas les choses, idiots ! »).

En 2020, les pertes causées par les pyramides de Ponzi ont atteint un milliard de dollars aux Etats-Unis. Avec les perturbations nées de la crise du Covid-19, les autorités américaines ont eu des difficultés à démasquer les auteurs des fraudes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article