L'historien Marc Ferro, spécialiste de la Russie et ancien résistant du Vercors, est décédé à l'âge de 96 ans

Publié le par Le Dauphiné Libéré par La Rédaction avec AFP

Ancien résistant, spécialiste de la Russie et de l'histoire du Cinéma et, entre autre, présentateur de l'émission "Histoire parallèle" sur Arte, Marc Ferro est mort ce jeudi à l'âge de 96 ans.

L'historien français Marc Ferro pose à son bureau à son domicile de Saint-Germain-en-Laye, le 22 septembre 2015. Photo d'archive François GUILLOT / AFP

L'historien français Marc Ferro pose à son bureau à son domicile de Saint-Germain-en-Laye, le 22 septembre 2015. Photo d'archive François GUILLOT / AFP

C'était un grand spécialiste de l’URSS et de la Russie mais aussi des guerres du XXe siècle, de la colonisation et du cinéma, l'historien Marc Ferro est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi à l’âge de 96 ans, a annoncé sa famille.

Né à Paris en 1924, il était devenu orphelin en 1943 avec la mort en déportation de sa mère d'origine juive.

Ses études d’histoire à l’université de Grenoble avait été interrompues par la guerre. Engagé dans la Résistance, il avait rejoint le maquis du Vercors pour échapper au STO et participer à la libération de Lyon.

Il a notamment enseigné à l’École Polytechnique et dirigé le groupe de recherches Cinéma et Histoire à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales.

Ancienne figure de la chaîne Arte sur laquelle il avait présenté pendant 12 ans "Histoire parallèle", émission dans laquelle il mettait l’Histoire à la portée du grand public, il avait signé l’an dernier son 65e ouvrage, "L’entrée dans la vie", sur le destin de grandes personnalités.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article