La cheffe du Sinn Fein "désolée" de l'assassinat de Lord Mountbatten par l'IRA en 1979

Publié le par Paris Match par La Rédaction - AFP

Lord Mountbatten, oncle de feu le prince Philip, a été tué le 27 août 1979, à l'âge de 79 ans, par l'explosion d'une bombe placée par l'IRA sur son bateau de pêche.

Louis Mountbatten, en grand uniforme de Premier Lord de la Mer, avec le Prince Charles à Katmandou pour les cérémonies du couronnement du roi Birendra du Népal en 1975. HUSSEIN ANWAR/SIPA

Louis Mountbatten, en grand uniforme de Premier Lord de la Mer, avec le Prince Charles à Katmandou pour les cérémonies du couronnement du roi Birendra du Népal en 1975. HUSSEIN ANWAR/SIPA

La présidente du Sinn Fein Mary Lou McDonald s'est dite "désolée" dimanche de l'assassinat par l'IRA de l'oncle du prince Philip il y a 41 ans, une prise de position inédite pour un dirigeant du parti longtemps vitrine politique du groupe paramilitaire. Louis Mountbatten, dernier vice-roi des Indes, a été tué le 27 août 1979, à l'âge de 79 ans, par l'explosion d'une bombe placée par l'IRA sur son bateau de pêche à Mullaghmore dans le nord de l'Irlande. L'attentat a été perpétré en plein conflit entre républicains et unionistes, favorables au maintien de l'Irlande du Nord sous la couronne britannique. Lord Mountbatten était l'oncle de l'époux de la reine Elizabeth II, feu le prince Philip, et représentait pour leur fils le prince Charles, un mentor.

"Bien sûr je suis désolée que ce soit arrivé. Bien sûr c'est un crève-cœur", a déclaré Mary Lou McDonald, interrogée sur Times Radio au lendemain des funérailles du prince Philip, mort le 9 avril à 99 ans. Son prédécesseur Gerry Adams, qui a dirigé jusqu'en 2018 le Sinn Fein, longtemps vitrine politique de l'IRA (Armée républicaine irlandaise), s'était toujours refusé à s'engager sur une telle voie.

Qu'aucune famille n'ait à affronter cela de nouveau

"Mon travail, et je suis sûre que le prince Charles et d'autres apprécieraient cela, mon travail est diriger depuis la première ligne", a poursuivi Mary Lou McDonald, "je crois qu'il est de notre devoir à tous de veiller à ce qu'aucun enfant, aucune famille, quelle qu'elle soit, ne soit confrontée à ce genre de traumatisme et de déchirement". "Ce n'était que trop commun, permettez-moi d'insister, de tous les côtés, sur cette île et au-delà", a-t-elle ajouté.

Mary Lou McDonald a fait part de son "engagement" et de sa "responsabilité" absolus "qu'aucune famille n'ait à affronter cela de nouveau", "et je suis très heureuse de réitérer ceci le week-end où votre reine enterre son époux tant aimé".

L'Irlande du Nord à nouveau secouée par des "Troubles"

L'IRA a présenté en 2002 ses excuses pour les victimes civiles, qui n'incluaient pas Lord Mountbatten. Le prince Charles a rencontré Gerry Adams en 2015 à Galway, dans le nord-ouest de l'Irlande, un symbole dans le processus de paix après un conflit qui, jusqu'à l'accord du Vendredi Saint de 1998, a fait 3.500 morts pendant trois les trois décennies des "Troubles".

Sur fond de mécontentement chez les unionistes des conséquences du Brexit, l'Irlande du Nord a été secouée par une dizaines de soirées échauffourées début d'avril, avant une accalmie pendant la période de deuil après la mort du prince Philip.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article