Les noms de 1 065 Gardois gravés sur le mémorial de la déportation

Publié le par Midi Libre

Un minutieux travail de collecte des noms qui a duré trois ans.

Les présidents d’associations du souvenir ont déposé une gerbe. / PHOTO MIKAËL ANISSET

Les présidents d’associations du souvenir ont déposé une gerbe. / PHOTO MIKAËL ANISSET

En cette journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation, le mémorial gardois de la Déportation a connu sa première cérémonie et son premier dépôt de gerbes de la part des élus et de l’État.

Sur une plaque métallique accolée au monument en hommage aux martyrs de la Résistance, une longue liste de noms peut être lue. Ce sont ceux des 1 065 personnes, nés, demeurant ou ayant été arrêtés dans le Gard entre 1940 et 1944. La collecte de ces noms a nécessité trois ans de recherches selon Jean-Paul Boré, président des Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation du Gard. Une inauguration devrait être programmée quand les conditions le permettront.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article