Marlène Jobert a 80 ans : que devient l'actrice star des années 70 ?

Publié le par Voici par Jules Legendre

Absente des grands et petits écrans depuis bientôt 40 ans, Marlène Jobert n'en a pas pour autant fini avec la culture. La comédienne a pris un virage à 180 degrés dans sa carrière, avec une nouvelle voie qui lui va à ravir... et lui offre de nouveau le succès.

Crédits photos : Avenet Pascal/ABACA

Crédits photos : Avenet Pascal/ABACA

Une "seconde carrière" qui lui va très bien : 40 ans après le pic de sa carrière au cinéma, Marlène Jobert s'est créé une toute nouvelle vie. En 1970, elle explose sur grand écran aux côtés de Lino Ventura dans le film Dernier domicile connu de José Giovanni. Actrice habituée des comédies légères, elle montre néanmoins toutes les cordes de son arc avec son rôle dans le drame Nous ne vieillirons pas ensemble de Maurice Pialat en 1972. Malgré ces nombreux succès qui la hissent au rang de star du cinéma, Marlène Jobert décide de changer de voie dans les années 1980 en se lançant dans la chanson, mais le succès n'est pas au rendez-vous. C'est la plume à la main que la maman de la célèbre actrice Eva Green va connaître une nouvelle heure de gloire.

"La page est tournée depuis bien longtemps"

A partir des années 90, la comédienne et chanteuse se reconvertie en conteuse, écrivant de nombreux livres pour les tous petits. Cette fois, le succès est là : ses contes se seraient vendus à plus de 15 millions d'exemplaires à travers le monde. Une vraie fierté pour l'écrivaine de 80 ans, comme elle l'a confié lors d'un entretien au Parisien : "Lire, écrire et adapter tous ces récits est devenu ma seconde carrière, et je m'y sens bien. Pourtant, j'ai encore souvent le sentiment que bien des parents déconsidèrent toujours ce genre de littérature jeunesse, comme si elle en excluait tout enjeu artistique" explique-t-elle. La reconnaissance est d'ailleurs nationale : pas moins de 6 écoles portent son nom à travers la France.

Elle affirme d'ailleurs que sa carrière d'actrice est désormais derrière elle, malgré un beau César d'honneur attribué en 2007. "La page est tournée depuis bien longtemps, depuis la naissance de mes filles dont j'ai voulu m'occuper à l'époque. On ne me proposait plus de choses suffisamment excitantes, j'avais l'impression d'avoir fait le tour de la question" raconte celle qui a notamment refusé "un rôle magnifique" en 2019, preuve que si elle a laissé derrière elle le cinéma, le cinéma ne l'a en revanche pas oublié...

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article