Mort de Helen McCrory, star de "Peaky Blinders" et "Harry Potter"

Publié le par Le HuffPost

L'actrice, qui a notamment interprété le rôle de Narcissa Malfoy, est décédée des suites d'un cancer à l'âge de 52 ans, selon son mari Damian Lewis.

Mort de Helen McCrory, star de "Peaky Blinders" et "Harry Potter"

DÉCÈS - L’actrice Helen McCrory, star de la série “Peaky Blinders”, est décédée à l’âge de 52 ans, a annoncé son époux Damian Lewis ce vendredi 16 avril. L’acteur a annoncé sur Twitter que sa femme est décédée paisiblement chez elle après une “bataille héroïque” contre le cancer.

Elle est morte comme elle a vécu. Sans peur. Dieu, nous l’aimons et savons à quel point nous sommes chanceux de l’avoir eue dans nos vies”. 

“C’est avec le coeur déchiré que je vous annonce qu’après une héroïque bataille contre le cancer, la magnifique et merveilleuse femme qu’est Helen McCrory est décédée de façon paisible à la maison, entourée des siens”, peut-on lire en première partie de l’annonce. Helen McCrory et Damian Lewis étaient mariés depuis 2007 et ont eu deux enfants. 

Apparue pour la première fois au cinéma dans un petit rôle dans “Entretien avec un Vampire” après avoir commencé sa carrière à la télévision, Helen McCrory a notamment incarné Narcissa Malfoy dans les derniers films de la saga Harry Potter.

L’actrice, qui a également joué dans “Skyfall” (2012) de la saga James Bond, elle s’est illustrée en incarnant que le personnage de tante Polly dans la série britannique à succès “Peaky Blinders”, qui retrace les aventures d’une famille de malfrats de Birmingham au début du XXe siècle.

Dans les 5 saisons de “Peaky Blinders”, Helen McCrory jouait tante Polly, la matriarche de la famille Shelby qui menait à la baguette les hommes du clan et n’hésitait pas à tenir tête à son neveu, Thomas Shelby. Le tournage de la saison 6, pour lequel l’actrice avait été confirmée, est d’ailleurs en cours au Royaume-Uni.

Sur Twitter, l’équipe de la série lui a rendu hommage.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article