Russie : Vladimir Poutine affirme avoir reçu la seconde dose d'un vaccin contre le Covid-19

Publié le par franceinfo avec AFP France Télévisions

"Suivez mon exemple", a déclaré le président russe alors que la campagne de vaccination connaît encore un succès relativement mitigé dans le pays.

Le président russe Vladimir Poutine, le 13 avril 2021 à Moscou (Russie). (MIKHAIL METZEL / POOL / VIA AFP)

Le président russe Vladimir Poutine, le 13 avril 2021 à Moscou (Russie). (MIKHAIL METZEL / POOL / VIA AFP)

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé, mercredi 14 avril, avoir reçu la seconde dose d'un vaccin contre le Covid-19. "Je veux vous informer qu'à l'instant, juste avant d'entrer dans cette salle, j'ai fait mon deuxième vaccin et je suis sûr que tout va bien se passer", a-t-il déclaré lors d'une vidéoconférence retransmise à la télévision. "Suivez mon exemple", a-t-il immédiatement ajouté, sans donner davantage de détails sur la nature du vaccin utilisé – trois vaccins ont été développés en Russie mais le Spoutnik V est le seul qui est largement déployé à l'heure actuelle.

Le Kremlin n'a fourni aucune image de cette vaccination, contrairement à une pratique courante dans d'autres pays où les responsables cherchent à encourager les populations. Vladimir Poutine avait reçu sa première injection le 23 mars dernier, selon le Kremlin. "Il faudra nous croire sur parole", avait alors expliqué son entourage, en ajoutant que le président n'aimait pas se faire vacciner "sous l'œil des caméras".

Une campagne pour encourager la vaccination

L'annonce de cette seconde injection intervient alors que la campagne vaccinale peine à atteindre son rythme de croisière en Russie. Au 13 avril, 14,6 millions de doses de vaccin avaient été injectées dans le pays alors que l'objectif avait été fixé à 20 millions fin mars. A titre de comparaison, 14,9 millions de doses ont été utilisées en France, pourtant plus de deux fois moins peuplée.

Une vaste campagne de communication a récemment été lancée. Des responsables se sont alarmés ces dernières semaines d'une possible troisième vague, notamment à Moscou. Selon le dernier bilan officiel, la Russie a enregistré plus de 4,6 millions de cas et 104 000 décès. Ces chiffres sont toutefois considérés comme très sous-évalués, la surmortalité en 2020 par rapport à 2019 ayant ainsi dépassé les 320 000 décès, selon l'agence statistique Rosstat.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article