Biélorussie : "Il faut taper sur le régime oligarchique de Poutine", estime une spécialiste

Publié le par franceinfo, Radio France

Galia Ackerman estime que faire pression sur Moscou est le seul moyen d'obtenir la chute du dictateur biélorusse Alexandre Loukachenko.

Le président biélorusse Alexandre Loukachenko et son homologue russe Vladimir Poutine, le 22 avril 2021 à Moscou (Russie). (MIKHAIL KLIMENTYEV / SPUTNIK / VIA AFP)

Le président biélorusse Alexandre Loukachenko et son homologue russe Vladimir Poutine, le 22 avril 2021 à Moscou (Russie). (MIKHAIL KLIMENTYEV / SPUTNIK / VIA AFP)

"Tant que Poutine soutiendra Loukachenko, il ne tombera pas", estime ce mardi sur franceinfo l'historienne et spécialiste de l'espace post-soviétique Galia Ackermann. Selon elle, pour obtenir davantage de résultats après l'arrestation d'un opposant Biélorusse dans un avion détourné, "il faut taper sur le régime oligarchique de Poutine". "Il faut les priver de cette possibilité de jouissance de nos beaux paysages, de notre mode de vie et de notre gastronomie."

franceinfo : Que veut dire Emmanuel Macron quand il appelle l'Union européenne "recadrer" sa relation avec la Russie car les sanctions ne sont "plus efficaces ?

C'est une vieille idée de la diplomatie française qui ne veut pas que les régimes autoritaires soient poussés dos au mur sans leur donner de porte de sortie. Il y a aussi cette crainte qu'en faisant trop pression sur la Russie, on la pousse vers la Chine, et qu'en faisant trop pression sur la Biélorussie, on la pousse vers la Russie. Personnellement, je pense qu'en effet les sanctions n'ont pas énormément d'effets. Tant que Poutine soutiendra Loukachenko, il ne tombera pas, même s'ils doit mettre en prison des dizaines de milliers d'opposants.

    "Poutine est une sorte de parrain qui ménage différents clans autour de lui." Galia Ackerman à franceinfo

Alexandre Loukachenko ne devient-il pas tout de même un allié encombrant pour Vladimir Poutine qui doit le rencontrer vendredi ?

Je ne pense pas, parce que si le Kremlin voulait vraiment se débarrasser de Loukachenko, il aurait trouvé les moyens de le faire. Mais malgré la répression féroce, l'élection truquée, et le refus de la fusion entre les deux États prévue depuis des dizaines d'années, Poutine le soutient. C'est un de ses rares alliés. Moscou a déjà dit officiellement que la Biélorussie était dans son bon droit parce qu'il y avait soi disant une alerte à la bombe, et que si par hasard il y avait un opposant dans l'avion c'était de la malchance pour lui.

Quelle stratégie politique faut-il avoir face à la Russie pour obtenir davantage de résultats ?

Je crois qu'il faut faire exactement ce que préconise l'opposition russe, à savoir introduire des sanctions sectorielles qui vont faire réellement mal, comme par exemple débrancher la Russie du système de transactions bancaires internationales et surtout taper sur les oligarques parce que le régime de Poutine est au fond un régime oligarchique. Poutine est une sorte de parrain qui ménage différents clans autour de lui. Mais tous ces clans sont dirigés par des gens immensément riche, milliardaires ou millionnaires en centaines de millions de dollars, et qui profitent du système occidental, avec des villas en Occident, des yachts, des avoirs, etc... Il faut les priver de cette possibilité de jouissance de nos beaux paysages, de notre mode de vie et de notre gastronomie, de nos objets de luxe, etc...

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article