Jacqueline Caurat, célèbre speakerine, est morte à l'âge de 93 ans

Publié le par Télé Star par Tiffany Iacomacci

Jacqueline Caurat est décédée ce samedi 22 mai selon les informations publiées par l'AFP. Elle était âgée de 93 ans. 

Jacqueline Caurat est décédée ce samedi 22 mai.

Jacqueline Caurat est décédée ce samedi 22 mai.

Une triste nouvelle. Jacqueline Caurat, pionnière du monde de la télévision, s'est éteinte ce samedi 22 mai à l'âge de 93 ans, à l'hôpital Cognac Jay, dans le 15ème arrondissement de Paris. C'est sa famille qui a annoncé son décès à l'AFP. Sa carrière, elle l'avait débutée au cinéma dans les années 1940 et 1950. Elle a rapidement dû y renoncer en raison d'ennuis pulmonaires. Ainsi, elle s'est tournée vers la télévision en tant que "voix off" avant d'apparaître à l'écran sur la RTF en 1952, d'abord comme speakerine puis ensuite comme animatrice. Ce n'est que l'année d'après que la chance tourne de son côté alors que la chaîne cherche quelqu'un maîtrisant l'anglais pour pouvoir traduire les chaînes britanniques lors du couronnement de la reine d'Angleterre Elizabeth II. Née à Croydon en Angleterre, Jacqueline Caurat maîtrise la langue et devient ainsi la speakerine officielle de la RTF. Une carrière qu'elle a longtemps exercée et qui lui a permis de devenir l'une des pionnières du petit écran, avec Jacqueline Joubert, Jacqueline Huet et Catherine Langeais, toutes décédées également.

Elle a marqué le petit écran. Tout en étant speakerine pour RTF, Jacqueline Caurat a animé de nombreuses émissions scolaires, en partenariat avec l'Education Nationale, ainsi que des émissions religieuses. En 1959, elle décroche un rôle dans le film Mon pote le gitan, aux côtés de Louis de Funès. Très intéressée par la philatélie, une passion transmise par son père dès son plus jeune âge, l'animatrice décide de populariser cet art grâce à son émission Télé-Philatélie qu'elle présente avec Lucien Berthelot à partir de 1961. Durant celle-ci, elle sera chargée des reportages, commentaires et recherches. Une émission qu'elle animera pendant vingt-deux ans. Après avoir été speakerine durant plusieurs années, elle décide finalement de quitter ce rôle pour se tourner vers TF1 en 1975 où elle animera le magazine féminin, diffusé tous les soirs vers 18h30. Sa disparition a beaucoup touché de nombreuses personnalités de la télévision dont Jean-Pierre Foucault : "Une page se tourne avec le départ de Jacqueline Caurat ! Les plus anciens se souviendront de son sourire, elle nous accompagnait le soir à la télévision et faisait partie de la famille comme toutes les speakerines. Reposez en paix", a-t-il écrit sur Twitter. "RIP Jacqueline Caurat, speakerine légende de l'ORTF. Ce soir, mon enfance est triste", a affirmé Philippe Risoli.

Jacqueline Caurat, considérée comme une star

Dans les colonnes de Télé Star, Jacqueline Caurat avait un jour expliqué être considérée comme "une star" avant de préciser : "On me suivait en vacances, je posais en maillot, en couverture de magazines. Des paparazzis m'ont même photographiée avec Jacques quatre jours avant la naissance de notre première fille. On se promenait dans un square, c'est devenu un gros reportage en une d'un magazine !", s'était-elle souvenue.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article