Le tatoué : pourquoi le tournage de ce film a-t-il débuté sans scénario ?

Publié le par Télé Star par Clément Machetto

A l'occasion de la rediffusion du film Le tatoué dimanche 25 avril 2021, à partir de 21h05 sur C8, Télé Star vous dévoile pourquoi le tournage de ce long-métrage a été lancé, alors que le scénario n'était pas encore achevé.

Le Tatoué de Denys de la Patellière avec Jean Gabin et Louis de Funès © LES FILMS CORONA

Le Tatoué de Denys de la Patellière avec Jean Gabin et Louis de Funès © LES FILMS CORONA

Sorti au cinéma en 1968, le film intitulé Le tatoué, porté par Jean Gabin et Louis de Funès, sera rediffusé dimanche 25 avril 2021, à partir de 21h05 sur C8. Réalisé par Denys de La Patellière, ce long-métrage était conçu comme un "coup" commercial par le producteur Maurice Jacquin à l'époque, qui misait sur l'énorme popularité des deux acteurs principaux pour s'assurer un triomphe certain au box-office. Le film raconte les mésaventures du personnage de Félicien Mezeray, incarné à l'écran par Louis de Funès. Ce marchand d'art veut à tout prix racheter un tatouage réalisé par Modigliani que porte dans son dos un ancien légionnaire nommé Legrain, interprété par Jean Gabin.

Pour cela, il lui propose en échange de faire retaper sa maison de campagne, sans savoir que celle-ci est un château du 12e siècle en ruines, car Legrain se trouve être en réalité un comte et châtelain désargenté. Si le tournage de ce long-métrage a été exceptionnellement réalisé dans l'ordre du récit, c'est en fait parce que les prises de vues ont débuté alors que l'écriture du scénario n'était toujours pas achevée. Au départ, c'est Alphonse Boudard qui a rédigé les premières versions du script. L'histoire était alors bien différente de celle que les spectateurs ont pu découvrir en salles, notamment en ce qui concerne l'évolution des rapports entre les deux personnages principaux.

Le tatoué : des scènes écrites au jour le jour durant le tournage

Finalement, faute d'aboutir à un scénario convenable, Alphonse Boudard a préféré abandonner le projet. Le dialoguiste Pascal Jardin est alors engagé par la production pour tenter de terminer le scénario à temps, en vain. Au bout du compte, le réalisateur Denys de La Patellière s'est vu obligé de commencer le tournage sans véritable scénario. Il était également contraint de mettre en scène Le tatoué dans l'ordre chronologique de l'histoire, afin de suivre le travail d'écriture de Pascal Jardin, qui rédigeait les scènes au jour le jour.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article