Oscar (France 2) Comment Louis de Funès a fait de Claude Gensac sa "femme de cinéma"

Publié le par Télé 7 Jours par Jean-Baptiste

France 2 diffuse ce soir la comédie Oscar portée par Louis de Funès, l'occasion de revenir sur sa rencontre avec la comédienne Claude Gensac, disparue en décembre 2016.

© GAUMONT

© GAUMONT

Claude Gensac fête ses 40 ans lorsque, en mars 1967, elle incarne Germaine Barnier, la femme de Bertrand Barnier (joué avec l’énergie du diable par Louis de Funès) dans l’adaptation de la pièce de Claude Magnier par Édouard Molinaro. En fait, les deux comédiens se connaissent déjà : ils se sont croisés, en 1952, dans La Vie d’un honnête homme de Sacha Guitry. Début 1967, Jeanne de Funès souffle à son mari l’idée de prendre Claude Gensac pour être sa femme dans Oscar. D’une jalousie maladive (elle piste et surveille Louis sur tous ses plateaux), Jeanne a confiance en la très sage Claude, qui est à l’époque la femme de Pierre Mondy. D’une timidité maladive, Louis n’ose pas téléphoner à sa future partenaire pour lui proposer le rôle. Sa femme s’en charge…

La regrettée Claude Gensac, disparue le 27 décembre à l’âge de 96 ans, a gardé un souvenir impérissable d’un tournage hilarant dans une immense villa de Vaucresson : « J’étais très myope et je refusais de porter des lunettes. Résultat : je me cognais partout dans cette grande maison, ce qui faisait hurler de rire Louis. Et moi, face à son incroyable puissance comique, j’étais tétanisée de trac. » Pour la guider, l’acteur vedette se plante face à elle et lui lance, ses deux doigts tendus vers ses yeux : « tu me regardes là ! tu m’entends, là ! Là ! » Cette mimique géniale, le comédien va la réutiliser dans presque tous ses films.

Déchaîné, Louis de Funès multiplie les gags et invente des répliques, quitte à prendre des libertés avec le script original. Claude Gensac, stupéfaite, s’étrangle de rire : « il était si drôle et inventif que j’en pleurais à la fin de chaque scène ». Conquis, Louis de Funès va faire de la comédienne sa « femme de cinéma » : il l’épouse à l’écran en 1968 dans Le gendarme se marie et l’impose en 1969 dans Hibernatus, comédie dans laquelle, pour la première fois, il l’appelle « Ma biche ». Un surnom devenu culte…

Oscar est diffusé dimanche 23 mais à 23h00 sur France 2

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article