Un individu affirme avoir vu Xavier Dupont de Ligonnès dans une abbaye de l'Indre, la police perquisitionne les lieux

Publié le par Nice-Matin

La police aurait procédé à une perquisition dans une abbaye traditionaliste dans l'Indre pour tenter de retrouver la trace de Xavier Dupont de Ligonnès, selon une information du JDD.

Xavier Dupont de Ligonnès est-il mort ou vivant? Dix ans après la découverte des corps de sa femme et de ses quatre enfants enterrés sous la terrasse de leur maison, le mystère reste entier autour de la "tuerie de Nantes", considérée comme l'une des grandes énigmes criminelles de ces derniè... Photo AFP

Xavier Dupont de Ligonnès est-il mort ou vivant? Dix ans après la découverte des corps de sa femme et de ses quatre enfants enterrés sous la terrasse de leur maison, le mystère reste entier autour de la "tuerie de Nantes", considérée comme l'une des grandes énigmes criminelles de ces derniè... Photo AFP

Dix ans après l'assassinat de toute une famille à Nantes, la police est toujours sur les traces de Xavier Dupont de Ligonnès. Dans le cadre de l'enquête, l'abbaye traditionaliste de Saint-Michel-en-Brenne dans l'Indre a été perquisitionnée. 

Une visite qui se serait révélée infructueuse selon le JDD. 

Une piste prise au sérieux

Les policiers de la PJ de Nantes et de l'OCRVP (Office central pour la répression des violences aux personnes) auraient pris très au sérieux le témoignage d'une personne qui dit avoir reconnu Xavier Dupont de Ligonnès. Le père de famille était un catholique très croyant. Dans le passé, d'autres monastères avaient été fouillés.

Nos confrères du JDD précisent que l'abbaye de l'Indre perquisitionné en mai avait abrité un autre fugitif dans le passé. Le milicien Paul Touvier, arrêté en 1989 et condamné pour crime contre l'humanité

La police y avait retrouvé des bagages et des archives lui appartenant. Mais le 19 mai dernier, aucune trace de Xavier Dupont de Ligonnès n'a été retrouvée dans le monastère... 

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article