77e anniversaire du Débarquement. Trois cérémonies de commémoration à Terre-et-Marais

Publié le par Ouest-France

Trois cérémonies pour commémorer le 77e D-Day ont eu lieu, samedi 5 juin 2021, à Terre-et-Marais, dans la Manche. Un hommage au vétéran Jack Port décédé en ce début d’année a été rendu.

Au lieu-dit La Roserie, un hommage a été fait à Jack Port, vétéran américaindécédé en ce début d’année | OUEST-FRANCE

Au lieu-dit La Roserie, un hommage a été fait à Jack Port, vétéran américaindécédé en ce début d’année | OUEST-FRANCE

Samedi 5 juin 2021 au matin, trois cérémonies ont eu lieu à Terre-et-Marais, dans la Manche, en commémoration du 77e anniversaire du Débarquement. La première a eu lieu au lieu-dit La Roserie où une stèle a été érigée en la mémoire du Major O’Malley de la 4e Division d’infanterie mort à Sainteny le 16 juillet 1944. « C’est plus précisément un hommage à Jack Port, vétéran décédé en ce début d’année, qui n’a pas manqué de participer aux différentes cérémonies et à rencontrer les enfants du groupe scolaire ces dernières années, à l’origine de ce lieu de mémoire », indiquait Jean-Pierre Jacquet, maire de la commune.

« Sainteny, c’est 5 000 m de long, c’est aussi 5 000 morts »

Aux Forges, l’édile rappelait les propos de Michel Lepourry, ancien maire, qui n’oubliait jamais de dire : « Sainteny, c’est 5 000 m de long, c’est aussi 5 000 morts. »

Au village de Hotot, Alain Langlois, maire délégué a pris la parole : « Nous nous devions de rendre hommage à nos libérateurs malgré les circonstances, sans oublier tous ses habitants qui ont souffert en se plaignant si peu. »

« Nous avons une responsabilité encore plus grande de commémorer au nom de ceux qui ne peuvent y participer »

Ces cérémonies ont été organisées dans un contexte particulier, sans public mais en présence des élus, des membres des associations des anciens combattants et de Christopher K. Gamble, commandant de l’armée de l’air des États-Unis à l’ambassade.

Ce dernier se disait « honoré d’être présent ici pour commémorer les événements du Débarquement qui ont si profondément marqué le cours de la guerre et le cours de l’histoire européenne. Étant peu nombreux, nous avons une responsabilité encore plus grande de commémorer la libération de Sainteny et de la Normandie au nom de ceux qui ne peuvent y participer. »

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article