Affaire Dupont de Ligonnès : et si Xavier s'était suicidé dans un cimetière du Var ?

Publié le par Midi Libre par Mélissa Simon

Les agents de l’Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP) ont fouillé en ce début de semaine le cimetière du petit village de Grimaud dans le Var. Les enquêteurs explorent la piste d'un suicide de Xavier Dupont de Ligonnès

Les enquêteurs explorent la piste d'un suicide de Xavier Dupont de Ligonnès. MAXPPP - OLIVIER OGERON

Les enquêteurs explorent la piste d'un suicide de Xavier Dupont de Ligonnès. MAXPPP - OLIVIER OGERON

Retrouver Xavier Dupont de Ligonnès coûte que coûte, vivant ou mort. C'est ce que souhaitent les enquêteurs de la police judiciaire. Et les investigations continuent à un rythme soutenu.

Opération de police dans un cimetière de Grimaud 

D’après les informations du Parisien, une opération de police a été réalisée dans la nuit de lundi à mardi dans un cimetière de la petite commune de Grimaud, dans le Var. Une poignée de policiers de l’Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP) se sont présentés dans ce lieu de sépulture d’environ 400 tombes.

L’auteur présumé du massacre de Nantes (Loire-Atlantique), recherché depuis dix ans, aurait-il pu se donner la mort dans l’un de ces caveaux funéraires ?

Plusieurs tombes ont été fouillées de fond en comble par les enquêteurs. Des prélèvements ont également été effectués. Pas de trace pourtant du fugitif, soupçonné d’avoir décimé sa famille - son épouse et ses quatre enfants - dans leur maison de Nantes en avril 2011 avant de disparaître. Très recherchée également : une arme, une carabine 22 Long Rifle, avec laquelle l'auteur présumé des faits aurait assassiné sa famille. Sans succès, les enquêteurs en sont ressortis bredouilles.

Lieu hautement symbolique pour le suspect 

Le père de Xavier Dupont de Ligonnès - Hubert - possédait en effet un moulin à Port-Grimaud, à 5 km sur la côte, qu’il a revendu bien des années plus tard.

Aussi, Xavier avait l’habitude de séjourner dans la région avec sa famille pendant les vacances d’été lorsqu’il était enfant. Selon les investigations, il connaissait bien ce cimetière, où il flânait de temps en temps. À l’âge adulte, Xavier Dupont de Ligonnès retournait régulièrement à Grimaud, dans les terres cette fois-ci, avec sa propre famille car sa tante y possédait une résidence de villégiature.

Grimaud, à quelques kms seulement de là où XDDL a été aperçu pour la dernière fois 

La petite commune varoise se situe seulement à une trentaine de kilomètres de l'hôtel de Roquebrune-sur-Argens, où Xavier a été aperçu pour la dernière fois. C'est dans ce petit village du Var que se situe l'une des possession du père de Xavier Dupont de Ligonnès : un moulin. Le fugitif se rendait d'ailleurs sur place avec sa famille quand il était enfant. 

S'il était retranché dans un monastère de l'Indre ? 

Certains enquêteurs le pensent mort, d’autres estiment à l’inverse qu’il a trop mis en scène son crime et sa fuite pour se suicider. Aussi, des opérations sont également régulièrement menées afin de vérifier des signalements.

Le 18 mai 2021, les enquêteurs de l’OCRVP sont allés visiter l’abbaye traditionaliste de Saint-Michel-en-Brenne (Indre), à la suite d’un témoignage disant que le père de famille, fervent catholique, aurait pu se réfugier parmi les moines qui ont fait vœu de silence ou les sœurs carmélites. Ce monastère intéressait particulièrement les policiers puisqu’il avait accueilli par le passé Paul Touvier, un célèbre haut collabo français durant sa cavale et jusqu’en 1989.

Mais là encore, la piste s’est révélée vaine. Xavier Dupont de Ligonnès reste toujours introuvable et nul ne sait s'il est toujours en vie ou s'il est décédé.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article