Beaune : l’appel du 18 juin 1940 du général de Gaulle a été commémoré

Publié le par Le Bien Public

Alain Suguenot, Pierre Bolze et Charlotte Fougère déposent la gerbe de fleurs en forme de Croix de Lorraine, au pied du buste du général de Gaulle.  Photo LBP /Gilles BREBANT1 /5 - Max Micaux 11 ans, porte drapeau de la croix de Lorraine félicité par la sous-préfète Myriael Porteous.  Photo LBP /Gilles BREBANT2 /5- Les autorités civiles et militaires de Beaune.  Photo LBP /Gilles BREBANT3 /5 - Max Micaux 11 ans, élève au collège Monge, toujours présent aux commémorations patriotiques.  Photo LBP /Gilles BREBANT4 /5 - Robert Girard, porte drapeau au cours de la commémoration de l’appel du 18 juin 1940.  Photo LBP /Gilles BREBANT5 /5
Alain Suguenot, Pierre Bolze et Charlotte Fougère déposent la gerbe de fleurs en forme de Croix de Lorraine, au pied du buste du général de Gaulle.  Photo LBP /Gilles BREBANT1 /5 - Max Micaux 11 ans, porte drapeau de la croix de Lorraine félicité par la sous-préfète Myriael Porteous.  Photo LBP /Gilles BREBANT2 /5- Les autorités civiles et militaires de Beaune.  Photo LBP /Gilles BREBANT3 /5 - Max Micaux 11 ans, élève au collège Monge, toujours présent aux commémorations patriotiques.  Photo LBP /Gilles BREBANT4 /5 - Robert Girard, porte drapeau au cours de la commémoration de l’appel du 18 juin 1940.  Photo LBP /Gilles BREBANT5 /5
Alain Suguenot, Pierre Bolze et Charlotte Fougère déposent la gerbe de fleurs en forme de Croix de Lorraine, au pied du buste du général de Gaulle.  Photo LBP /Gilles BREBANT1 /5 - Max Micaux 11 ans, porte drapeau de la croix de Lorraine félicité par la sous-préfète Myriael Porteous.  Photo LBP /Gilles BREBANT2 /5- Les autorités civiles et militaires de Beaune.  Photo LBP /Gilles BREBANT3 /5 - Max Micaux 11 ans, élève au collège Monge, toujours présent aux commémorations patriotiques.  Photo LBP /Gilles BREBANT4 /5 - Robert Girard, porte drapeau au cours de la commémoration de l’appel du 18 juin 1940.  Photo LBP /Gilles BREBANT5 /5
Alain Suguenot, Pierre Bolze et Charlotte Fougère déposent la gerbe de fleurs en forme de Croix de Lorraine, au pied du buste du général de Gaulle.  Photo LBP /Gilles BREBANT1 /5 - Max Micaux 11 ans, porte drapeau de la croix de Lorraine félicité par la sous-préfète Myriael Porteous.  Photo LBP /Gilles BREBANT2 /5- Les autorités civiles et militaires de Beaune.  Photo LBP /Gilles BREBANT3 /5 - Max Micaux 11 ans, élève au collège Monge, toujours présent aux commémorations patriotiques.  Photo LBP /Gilles BREBANT4 /5 - Robert Girard, porte drapeau au cours de la commémoration de l’appel du 18 juin 1940.  Photo LBP /Gilles BREBANT5 /5
Alain Suguenot, Pierre Bolze et Charlotte Fougère déposent la gerbe de fleurs en forme de Croix de Lorraine, au pied du buste du général de Gaulle.  Photo LBP /Gilles BREBANT1 /5 - Max Micaux 11 ans, porte drapeau de la croix de Lorraine félicité par la sous-préfète Myriael Porteous.  Photo LBP /Gilles BREBANT2 /5- Les autorités civiles et militaires de Beaune.  Photo LBP /Gilles BREBANT3 /5 - Max Micaux 11 ans, élève au collège Monge, toujours présent aux commémorations patriotiques.  Photo LBP /Gilles BREBANT4 /5 - Robert Girard, porte drapeau au cours de la commémoration de l’appel du 18 juin 1940.  Photo LBP /Gilles BREBANT5 /5

Alain Suguenot, Pierre Bolze et Charlotte Fougère déposent la gerbe de fleurs en forme de Croix de Lorraine, au pied du buste du général de Gaulle. Photo LBP /Gilles BREBANT1 /5 - Max Micaux 11 ans, porte drapeau de la croix de Lorraine félicité par la sous-préfète Myriael Porteous. Photo LBP /Gilles BREBANT2 /5- Les autorités civiles et militaires de Beaune. Photo LBP /Gilles BREBANT3 /5 - Max Micaux 11 ans, élève au collège Monge, toujours présent aux commémorations patriotiques. Photo LBP /Gilles BREBANT4 /5 - Robert Girard, porte drapeau au cours de la commémoration de l’appel du 18 juin 1940. Photo LBP /Gilles BREBANT5 /5

En mémoire du fameux appel de 1940, le 18 juin est devenu une « journée nationale commémorative de l’appel historique du général de Gaulle à refuser la défaite et à poursuivre le combat contre l’ennemi ». Tous les porte-drapeaux de Beaune étaient de nouveaux présents à cette cérémonie, après la période de confinement, ainsi que du public et les autorités civile et militaire, des pompiers, ainsi que la sous-préfète Myriel Porteous, qui a lu le texte rédigé par Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée auprès de la ministre des Armées, chargé de la mémoire et des anciens combattants.

C’est Philippe Roux, 5e adjoint au maire en charge de la sécurité et correspondant défense, qui a ensuite lu le texte de l’appel du 18 juin du général de Gaulle à la radio de Londres. Myriel Porteous a déposé une gerbe, puis Alain Suguenot et ses deux premiers adjoints, Pierre Bolze et Charlotte Fougère, ont déposé la Croix de Lorraine en fleurs au pied de la statue du général de Gaulle. Alors qu’Alain Suguenot disait quelques mots sur le général de Gaulle, un jeune porte-drapeau s’est effondré sur place, sans gravité, pris en charge entre autres par des personnes de l’assistance et par le commandant des sapeurs pompiers de Beaune, présent. 

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article