Décès d'Egor Ligatchev, cerveau de la campagne anti-alcool, bras droit puis critique de Mikhaïl Gorbatchev

Publié le par Head Topics

Décès d'Egor Ligatchev, cerveau de la campagne anti-alcool, bras droit puis critique de Mikhaïl Gorbatchev.

Décès d'Egor Ligatchev, cerveau de la campagne anti-alcool, bras droit puis critique de Mikhaïl Gorbatchev

Décès d'Egor Ligatchev, cerveau de la campagne anti-alcool, bras droit puis critique de Mikhaïl Gorbatchev.

L'ancien homme politique russe Egor Ligachev est décédé vendredi à Moscou à l'âge de 100 ans, annonce samedi l'agence de presse officielle Stass. Ligatchev était surtout connu comme l'homme derrière le dirigeant soviétique phare des années 80,...

Egor Ligachev est, entre autres, le cerveau derrière la campagne anti-alcool de Gorbatchev dans les années 1980, campagne que la population soviétique n'a que modérément appréciée. Il était très apprécié au sein du Parti communiste PCUS et du Politburo et est rapidement devenu le deuxième homme du Kremlin après Gorbatchev, mais lorsque ce dernier a déployé sa politique plus libérale de glasnost et de perestroïka - ouverture et réforme - Egor Ligatchev s'est détourné de lui et est devenu l'un de ses critiques les plus sévères. Il considérait son soutien à Gorbatchev après l'effondrement de l'Union soviétique, comme sa "plus grande erreur personnelle".

Même lorsque Boris Eltsine est arrivé au pouvoir, Egor Ligatchev est resté un critique redouté du Kremlin. Il se serait adressé à Eltsine lors d'un congrès du parti, lui assenant "Boris, tu as tort" à propos de l'analyse politique, selon Ligachev erronée, développée par le président russe.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article