Décès de Romain Bouteille : l'acteur passait ses vacances d'été à Présailles

Publié le par Le Progrès

Avec ses amis de la troupe du Café de la Gare, il avait acheté trois moulins pour s'éloigner du tumulte parisien l'été.

Romain Bouteille. Photo d'archives Progrès/Fabrice ROURE 1 /3 - Romain Bouteille (deuxième à gauche) et Henri Guybet (au centre), le 26 novembre 1980 lors d’un passage à Lyon, étaient les plus anciens de la troupe. Photod' archives Le Progrès 2 /3 - Romain Bouteille. Photo d'archives Progrès/Fabrice ROURE 3 /3
Romain Bouteille. Photo d'archives Progrès/Fabrice ROURE 1 /3 - Romain Bouteille (deuxième à gauche) et Henri Guybet (au centre), le 26 novembre 1980 lors d’un passage à Lyon, étaient les plus anciens de la troupe. Photod' archives Le Progrès 2 /3 - Romain Bouteille. Photo d'archives Progrès/Fabrice ROURE 3 /3
Romain Bouteille. Photo d'archives Progrès/Fabrice ROURE 1 /3 - Romain Bouteille (deuxième à gauche) et Henri Guybet (au centre), le 26 novembre 1980 lors d’un passage à Lyon, étaient les plus anciens de la troupe. Photod' archives Le Progrès 2 /3 - Romain Bouteille. Photo d'archives Progrès/Fabrice ROURE 3 /3

Romain Bouteille. Photo d'archives Progrès/Fabrice ROURE 1 /3 - Romain Bouteille (deuxième à gauche) et Henri Guybet (au centre), le 26 novembre 1980 lors d’un passage à Lyon, étaient les plus anciens de la troupe. Photod' archives Le Progrès 2 /3 - Romain Bouteille. Photo d'archives Progrès/Fabrice ROURE 3 /3

L'acteur et humoriste s'est éteint lundi à l'âge de 84 ans.

Il avait fondé avec Coluche la troupe du Café de la Gare, en 1968. En 1979, les membres de la troupe avaient acheté trois moulins dans la commune de Présailles, à 5 km du centre-bourg. Ils cherchaient un havre de paix, loin du tumulte parisien, pour passer leurs vacances d’été.

Depuis, les comédiens de la troupe ont régulièrement posé leurs valises dans un ensemble de trois habitations, au hameau du « Moulin d’Augier ». A Présailles, les habitants les apercevaient parfois en voiture mais les célébrités sortaient rarement de leurs maisons. Jean-Jacques Peiro, maire de 2008 à 2020 disait dans nos colonnes l'année dernière que « Dewaere, Miou-Miou, Depardieu et Coluche venaient passer quelques jours. »

Des célébrités très discrètes

Ce que nous avait confirmé, en 2012, Marius Masson, un habitant de la commune ardéchoise voisine d’Issarlès. Et le meunier était bien placé pour le savoir : c’est lui qui avait vendu les moulins au Café de la gare. « Bien sûr que je les ai tous vus venir au moins une fois. Ils passaient souvent me dire bonjour. Une fois, Gérard Depardieu est venu manger chez moi. Un type très sympa… et qui avait un sacré coup de fourchette ! »

Quant à Romain Bouteille, il a longtemps passé de nombreuses semaines, chaque année, dans ce lieu reculé.

Grâce à ce lien avec la Haute-Loire, l'acteur a fait plusieurs scènes altiligériennes, comme le Mayapo au Puy-en-Velay ou le théâtre d'Yssingeaux.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article