Disparition de Lucas Tronche : "cette découverte pourrait anéantir l’espoir qu’on avait de le retrouver vivant"

Publié le par France 3 Occitanie par Joane Mériot

Ce vendredi, le président de l’association Retrouvons Lucas et le maire de Bagnols-sur-Cèze ont tenu une conférence de presse sur la place du village. Ils s’expriment au nom des parents de Lucas Tronche, après la découverte d'ossements et d'affaires pouvant appartenir à l'adolescent.

 Lucas Tronche disparu depuis le 18 mars 2015 à Bagnols-sur-Cèze dans le Gard. • © MAXPPP / MICHAEL ESDOURRUBAILH

Lucas Tronche disparu depuis le 18 mars 2015 à Bagnols-sur-Cèze dans le Gard. • © MAXPPP / MICHAEL ESDOURRUBAILH

"Les parents de Lucas m’ont demandé de les représenter aujourd’hui devant vous. Ils sont chez eux dans la douleur. C’est rare qu’ils n’affrontent pas ces moments avec les médias, mais là, vous imaginez bien que ce n’est pas possible". C’est par ces mots que Philippe Givry, président de l’association Retrouvons Lucas commence la conférence de presse, qui a lieu sur la place de la mairie à Bagnols-sur-Cèze. A ses côtés, Jean-Yves Chapelet, maire du village et ami proche des parents de Lucas. Un soutien indéfectible pour la famille du disparu.

La douleur des proches 

Aujourd’hui, ils s’expriment au nom des parents de Lucas, trop anéantis pour faire face aux médias : "C’est une épreuve pour la famille de Lucas, ses frères, j’étais chez eux et certains amis y sont également passés. Dans ces moment-là, on ne réfléchit pas, on va voir nos amis, on les serre dans les bras, on pleure, et d’ajouter, ces découvertes, ce sont des probabilités qui sont fortes et qui pourraient anéantir le petit espoir qu’on avait de retrouver Lucas vivant, quelque part un jour", souligne Philippe Givry.

Depuis six ans, l’association Retrouvons Lucas ne cesse de multiplier les recherches et les appels à témoins : "Il y avait eu un engouement énorme depuis le premier jour de sa disparition. Nous avons raté quelque chose et ça restera un échec gravé à tout jamais. C’est toute une énergie et un engagement d’officiels, d’associations, d’individus qui aujourd’hui sont un échec. Cette zone a été fouillée par les bénévoles des associations, mais sans moyens techniques, il était impossible de parvenir à cet endroit."

Remerciements aux associations, aux individuels, aux enquêteurs

Si l’association prend la parole aujourd’hui, c’est également pour remercier tous ceux qui se sont mobilisés pour retrouver Lucas depuis six ans : "Nous adressons nos remerciements aux bénévoles des associations, aux particuliers, aux inconnus, aux enquêteurs qui se sont mobilisés pendant toutes ces années, aux médias aussi. Depuis le début, ça a été une des forces de ce mouvement qui s’est créé pour retrouver Lucas. Ça n’aurait pas eu cette ampleur sans vous. Sachez que la famille de Lucas vous porte dans son cœur et vous remercie pour tout ce que vous avez fait."

Dans l'attente de réponses 

"Quand on retrouve un corps c’est une étape importante. Psychologiquement ça aide à faire le deuil. C’est une porte qui se ferme et ça peut aussi procurer de l’apaisement." Désormais, ils attendent des réponses : la confirmation de l'identité du corps avec toujours cette question en tête : qu'est-il arrivé à Lucas il y a six ans ? 

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article