Gard : le ravisseur de Chloé remis aux autorités françaises

Publié le par France 3 Occitanie par L.C. et AFP

Le ravisseur présumé de Chloé, l'adolescente enlevée dans le Gard et retrouvée en Allemagne, a été remis mardi matin aux autorités françaises au poste-frontière de Strasbourg a confimé le parquet de Nîmes. 

Oppenau (Allemagne) - la voiture dans laquelle Chloé a été retrouvée par la police allemande. Elle était ligotée dans le coffre - 16 novembre 2012 - POLICE OFFENBURG • © AFP PHOTO / POLICE OFFENBURG

Oppenau (Allemagne) - la voiture dans laquelle Chloé a été retrouvée par la police allemande. Elle était ligotée dans le coffre - 16 novembre 2012 - POLICE OFFENBURG • © AFP PHOTO / POLICE OFFENBURG

La police aux frontières (Paf) a pris en main le suspect, Kamel Bousselat, qui faisait l'objet d'un mandat d'arrêt européen (MAE) suite à un mandat d'arrêt délivré par les Français, a précisé cette source.

Présenté au juge à Strasbourg il sera transféré à Nîmes dans quelques jours

Le ravisseur présumé a ensuite été présenté à un juge des libertés et de la détention (JLD) à Strasbourg, a précisé une source policière, qui n'avait pas d'information sur la décision de ce juge.

Selon une autre source proche du dossier, "il a probablement été placé en détention provisoire" à Strasbourg ou a proximité, dans l'attente de son transfert vers Nîmes, où est ouverte une information judiciaire à son encontre portant sur les faits d'enlèvement, séquestration et viol.

Les explication de Sandrine Navas

Le suspect, Kamel Bousselat, un homme de 32 ans originaire du Gard, était sorti de prison en France le 14 septembre, après avoir purgé une peine de cinq ans, dont deux avec sursis, pour des agressions sexuelles à répétition en 2007.

Il a expliqué aux enquêteurs allemands qu'il cherchait une victime et serait tombé par hasard sur Chloé, le 9 novembre, qu'il a enlevée et séquestrée jusqu'au 16 novembre, date à laquelle elle a été retrouvée en Allemagne dans le coffre de la voiture du suspect. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article