Isabelle Balkany se voit retirer sa Légion d'honneur, elle dénonce "une humiliation"

Publié le par France 3 Paris Île-de-France par MT avec AFP

L'épouse de l'ancien maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) Patrick Balkany a été exclue de la Légion d'honneur selon un arrêté publié au Journal Officiel et paru ce samedi.

Isabelle Balkany devant la Cour de cassation en mai 2021. • © BERTRAND GUAY / AFP

Isabelle Balkany devant la Cour de cassation en mai 2021. • © BERTRAND GUAY / AFP

L'exclusion de la Légion d'honneur est une décision rare. Isabelle Balkany, épouse de l'ancien maire de Levallois, Patrick Balkany, et longtemps sa première adjointe, s'est vu retirer sa Légion d'honneur, selon une décision publiée samedi au Journal Officiel. Tous deux ont été condamnés pour fraude fiscale.

"Cette exclusion entraîne la privation définitive de l'exercice des droits et prérogatives attachés à la qualité de membre de la Légion d'honneur", selon un arrêté du grand chancelier de la Légion d'honneur publié au titre de la présidence de la République.

Cette décision est rétroactive au 4 mars 2020, date de la condamnation de Mme Balkany et son mari en appel à trois ans de prison ferme et dix ans d'inéligibilité pour une "fraude fiscale d'une ampleur exceptionnelle".

Une décision qui n'est pas une surprise pour l'ancienne élue. En effet, lorsqu'une "action disciplinaire est ouverte, l'intéressé en est averti par le grand chancelier. Il lui est donné connaissance des pièces de son dossier. Il est invité à cette occasion à produire, dans un délai qui ne peut être inférieur à un mois, ses explications et sa défense au moyen d'un mémoire établi par lui ou son avocat", rapporte Le Monde.

Sanctions prévues pour un "comportement contraire à l'honneur"

"J'ai reçu la légion d'honneur pour mon action d'élue locale, notamment en faveur des enfants et de l'éducation. J'ai commis une faute, ça s'est sûr, en ne déclarant par mon patrimoine familial, mais ça n'avait strictement rien à voir avec ma fonction locale", a réagi Mme Balkany.

"C'est une humiliation supplémentaire, évidemment publique et peut-être inutile. Ma condamnation n'avait aucun lien avec ma gestion locale, pour laquelle j'ai été décorée", a déclaré à l'AFP Mme Balkany, qui a remplacé son mari comme maire lorsqu'il était incarcéré.

Le code de la Légion d'Honneur prévoit pour les Français qu'un "comportement contraire à l'honneur" peut conduire à un blâme, une suspension ou une exclusion de l'ordre.

Ces dernières années, quelques personnalités se sont vu retirer leur Légion d'honneur. L'ancien ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, en 2019, après sa condamnation dans une affaire de versement de primes en liquide, ou le couturier britannique John Galliano après avoir été condamné pour des injures antisémites en 2011.

Crée par l'empereur Napoléon Ier au début du XIXe siècle, la Légion d'honneur est une distinction qui récompense les civils et les militaires pour leurs actes et les services rendus à la France.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article