John McAfee retrouvé pendu dans sa cellule de prison en Espagne

Publié le par Challenges par Reuters

BARCELONE (Reuters) -L'entrepreneur américain John McAfee, âgé de 75 ans, s'est pendu dans sa cellule de prison à Barcelone mercredi après que la Haute cour espagnole a autorisé son extradition vers les Etats-Unis pour des accusations d'évasion fiscale, a déclaré à Reuters l'avocat de McAfee.

John McAfee, créateur de l'antivirus informatique éponyme, a été retrouvé mort dans sa cellule de prison à Barcelone après que la Haute cour espagnole a autorisé son extradition vers les Etats-Unis. /Photo d'archives/REUTERS/Darrin Zammit Lupi Darrin Zammit Lupi

John McAfee, créateur de l'antivirus informatique éponyme, a été retrouvé mort dans sa cellule de prison à Barcelone après que la Haute cour espagnole a autorisé son extradition vers les Etats-Unis. /Photo d'archives/REUTERS/Darrin Zammit Lupi Darrin Zammit Lupi

John McAfee, connu pour son comportement excentrique et pionnier dans le domaine des anti-virus informatiques avec un logiciel éponyme distribué depuis les années 1980, était inculpé d'évasion fiscale dans l'Etat du Tennessee et accusé par ailleurs de fraude liée à la cryptomonnaie à New York.

Arrêté en octobre dernier à l'aéroport de Barcelone, il était emprisonné depuis dans la ville catalane.

L'autorité pénitentiaire a indiqué avoir ouvert une enquête sur les circonstances du décès de John McAfee.

D'après un document de justice publié dans la journée, la Haute cour espagnole a accepté la demande d'extradition des Etats-Unis concernant l'entrepreneur américain.

John McAfee disposait encore de recours pour faire appel de sa condamnation, mais il ne supportait plus d'être en prison, a dit son avocat.

"C'est le résultat d'un système cruel qui n'avait aucune raison de garder cet homme en prison si longtemps", a déclaré Javier Villalba.

John McAfee, qui avait revendu son entreprise à Intel en 2011 et s'était éloigné des affaires, avait déclaré le mois dernier lors d'une audience qu'étant donné son âge il finirait sa vie en prison s'il venait à être condamné aux Etats-Unis.

(Reportage d'Inti Landauro et Joan Faus; version française Jean Terzian)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article