L'affaire Dupont de Ligonnès, une enquête sans fin (2/4) : les victimes collatérales

Publié le par France Culture

Rarement une enquête a donné lieu à autant de signalements. XDDL est partout, tout le monde l’a vu, tout le monde l’a reconnu quelque part. Alors Pierre Boisson, Maxime Chamoux, Sylvain Gouverneur et Thibault Raisse multiplient les rencontres, facilitées par le désir des témoins d’offrir, chacun, un élément nouveau, d’apporter sa pierre à "l’affaire". Même ceux qui hésitent finissent par parler, comme pour se libérer d’un poids, d’une incompréhension dont ils portent la culpabilité depuis tant d’années…

NANTES - 26 AVRIL 2011 : Des fleurs, des bougies et des photos d'enfants ont été déposées devant la maison des Dupont de Ligonnès. Photo des quatre enfants : Arthur, Thomas, Anne et Benoît.• Crédits : Alain Denantes - Getty

NANTES - 26 AVRIL 2011 : Des fleurs, des bougies et des photos d'enfants ont été déposées devant la maison des Dupont de Ligonnès. Photo des quatre enfants : Arthur, Thomas, Anne et Benoît.• Crédits : Alain Denantes - Getty

Pour la première fois depuis la disparition mystérieuse de Xavier Dupont de Ligonnès, ses proches sont interrogés non sur le drame, mais sur les répercussions du drame dans leur vie. Les quatre journalistes ont en effet décidé de donner à tous les témoins la possibilité de parler d’eux, pas seulement de XDDL

Et cette nouvelle approche leur ouvre de nombreuses portes : dans l’entourage de la famille Dupont de Ligonnès, beaucoup souffrent, des années après, de n’avoir pas de réponse à leurs questions, de n’avoir pas compris, pas perçu le drame qui se jouait dans le huis-clos de la maison nantaise. D’autant que ce drame en a entrainé d’autres : les deux plus fidèles, les deux plus proches de XDDL sont décédés, victimes collatérales de sa disparition, interrogés par la police, suspectés de complicité, brisés par la culpabilité et les doutes. Regarder l’histoire à travers leur effondrement à eux devient le fil rouge de l’enquête journalistique, une enquête qui va brusquement s’accélérer en octobre 2019, un matin où les médias annoncent l’arrestation de XDDL.

Une série produite par Élise Karlin, réalisée par Thomas Dutter. Mixage : Jordan Fuentes 

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article