La police met en place un numéro vert pour recueillir des informations sur Allison et Marie-Josée

Publié le par France 3 Occitanie Avec AFP

La police judiciaire a mis en place un numéro vert pour l'aider à élucider les disparitions de Marie-Josée Benitez et de sa fille Allison. Les enquêteurs invitent toute personne susceptible de fournir des informations utiles à composer le 0.800 35 83 35. 

Perpignan - appel à témoins sur les vitrines de la ville - août 2013. • © F3 LR

Perpignan - appel à témoins sur les vitrines de la ville - août 2013. • © F3 LR

Marie-Josée Benitez, 53 ans, et Allison, sa fille de 19 ans candidate à l'élection de Miss Roussillon, disparues le 14 juillet, restaient introuvables mardi malgré une forte mobilisation policière. La police judiciaire continue pour l'instant à opérer dans le cadre d'une information judiciaire pour recherche des causes de la disparition, qualification qui pourrait être révisée ultérieurement en séquestration, enlèvement ou homicide s'il le fallait, a indiqué le procureur adjoint Luc-André Lenormand.

Le frère de la mère de famille s'est exprimé devant les caméras et a lancé un appel poignant. Eric Barbet, le frère de Marie-Josée, ne croit pas à la culpabilité de son beau-frère. Il lui a parlé dimanche et a trouvé "une personne totalement détruite", ne supportant plus les atteintes à son honneur.".

LE DISPOSITIF D'ENQUÊTE:

Une cellule spéciale mobilise une trentaine d'enquêteurs de la police judiciaire, saisie dans le cadre d'une information pour recherche des causes de la disparition. La justice devait ouvrir mardi une autre information, sur les causes de la mort de Francisco Benitez, même si le suicide par pendaison ne fait pas de doute. L'autopsie du corps est prévue mercredi à Montpellier.

LES INVESTIGATIONS:

Les enquêteurs effectuent désormais "un travail très technique sur les téléphones, les ordinateurs, l'entourage" des Benitez, leurs fréquentations personnelles ou professionnelles, ou encore le profil psychologique de Francisco Benitez.

Faute de témoignage direct, les enquêteurs collectent les données matérielles .La police scientifique a passé au peigne fin l'appartement des Benitez, mais aussi la caserne où il s'est donné la mort, à la recherche d'indices de commission d'un crime, dit-on de source proche de l'enquête. Les enquêteurs exploitent le téléphone et l'ordinateur portables de Francisco Benitez. Ils cherchent à reconstituer son emploi du temps. Ils cherchent aussi à localiser d'où a été envoyé le message parti du portable de Marie-Josée.

Parmi leurs auditions, ils devaient rapidement entendre des soldats de la caserne où Francisco Benitez s'est suicidé pour tenter de reconstituer son emploi du temps, mais aussi d'autres unités où il a servi.

Francisco Benitez s'est engagé dans la Légion en 1986. Il a participé à de nombreuses opérations extérieures dans le Golfe, en Afrique ou en ex-Yougoslavie, dit-on de source militaire. Il a eu différentes affectations en France avant de devenir chef de poste à Perpignan le 1er janvier 2010. Les policiers ne négligeront pas sa dernière vidéo diffusée sur internet et apparemment enregistrée à la caserne. Mais était-il seul quand elle a été tournée?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article