Mort de Fernand Guiot : l'acteur de L'Aile ou la cuisse s'est éteint à 88 ans

Publié le par Télé-Loisirs par par Emilie FLORES

Fernand Guiot s'est éteint ce samedi 26 juin à l'âge de 88 ans. L'acteur était apparu dans de nombreux seconds rôles marquants au cinéma.

 Mort de Fernand Guiot : l'acteur de L'Aile ou la cuisse s'est éteint à 88 ans

Vous avez forcément vu un film dans lequel il avait joué car en toute discrétion, il avait côtoyé les plus grands à l'écran. L'acteur Fernand Guiot est décédé à l'âge de 88 ans, ce samedi 26 juin à Paris. C'est sa famille qui a annoncé la triste nouvelle à nos confrères de l'AFP, sans préciser les causes de son décès. On se souviendra notamment de son rôle d'inspecteur benêt du Guide Duchemin dans L'Aile ou la cuisse, de Claude Zidi, où il donne la réplique à Louis de Funès. En 1969, c'est dans Le Cerveau de Gérard Oury que Fernand Guiot donnait la réplique à Jean-Paul Belmondo et Bourvil.

Plus de 200 films à son actif

Fernand Guiot est né en 1932 à Némur en Belgique. Passionné d'art et de comédie, il suit la formation du Conservatoire dramatique de Bruxelles. C'est seulement dans les années 50 que l'acteur décide de tenter sa chance à Paris. Il débute sa carrière au cinéma avec un film belge, L'amour est quelque part... en Belgique, de Gaston Schoukens, avant de tenter l'expérience française. Fernand Guiot a joué dans près de 200 films, dont une bonne partie a été des succès. Il est ainsi possible de le retrouver dans Les Cracks, d'Alex Joffé, L'héritier de Philippe Labro, Stavinski d'Alain Resnais ou encore Le Voleur de Louis Malle.

Du cinéma à la télévision

S'il brille au cinéma, il assouvit également sa passion de la comédie au théâtre et à la télévision. Sur les planches, il interprète de nombreuses oeuvres de Molière comme L'Avare, Le Médecin malgré lui ou encore Tartuffe. A la télévision, il s'offre quelques seconds rôles dans des séries à succès comme Julie Lescaut, Les Nouvelles Brigades du Tigre ou encore Les enquêtes du commissaire Maigret. Un éclectisme qu'il ne regrette pas. "J'ai été acteur, jouant des silhouettes et parfois de très beaux rôles. Mon bonheur a été complet", expliquait-il dans Entre nous. C'est en 2006 dans le film de Claude Chabrol, L'ivresse du pouvoir qu'il fait sa dernière apparition, en voix off uniquement.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article