L’écrivaine britannique Mo Hayder est morte

Publié le par Le Point

La romancière est décédée à l’âge de 59 ans, d’une maladie neurodégénérative, rapporte « Le Parisien ». Son dernier roman est en cours de traduction.

« Nous avons perdu une brillante écrivaine et un être humain merveilleux, extraordinaire et unique. Ses livres étaient étonnants et novateurs », a déclaré Jane Gregory, l'agente de Clare Dunkel. © DELPHINE GOLDSZTEJN / MAXPPP / PHOTOPQR/LE PARISIEN

« Nous avons perdu une brillante écrivaine et un être humain merveilleux, extraordinaire et unique. Ses livres étaient étonnants et novateurs », a déclaré Jane Gregory, l'agente de Clare Dunkel. © DELPHINE GOLDSZTEJN / MAXPPP / PHOTOPQR/LE PARISIEN

Elle était la star britannique du polar. Découverte en France avec à son roman Birdman, l’écrivaine Mo Hayder, de son vrai nom Clare Dunkel, est décédée à l’âge de 59 ans, a annoncé son agente littéraire mercredi 28 juillet, rapporte Le Parisien. Elle a succombé des suites d’une maladie neurodégénérative rare. Mo Hayder avait notamment remporté le prestigieux prix Edgar Allan Poe Award en 2012, mais aussi le grand prix des lectrices d’Elle, dans la catégorie policier, en 2006.

« Nous avons perdu une brillante écrivaine et un être humain merveilleux, extraordinaire et unique. Ses livres étaient étonnants et novateurs », a déclaré Jane Gregory, l’agente de Clare Dunkel. Et d’ajouter : « Clare était charmante, divertissante, caustique et toujours de bonne compagnie. Ce fut un privilège de travailler avec elle. »

Son dernier roman est en cours de traduction

La maison d’édition française de l’autrice, Les Presses de la cité, lui a également rendu hommage sur Twitter. « Nous garderons de Mo le souvenir d’une autrice au talent incomparable ayant su renouveler le genre policier et en dépasser les frontières », a écrit la maison d’édition, ajoutant que le dernier roman de Mo Hayder était en cours de traduction. Le roman intitulé The Book of Sand devrait en effet paraître début 2022 en Angleterre, a indiqué Le Figaro. La romancière l’avait signé sous le nom de Theo Sand.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article