"Ses seins ont fait rêver" : l'hommage de Bernard Pivot à l'actrice Françoise Arnoul crée le malaise

Publié le par La Dépêche du Midi par Elsa P.

L'hommage de Bernard Pivot à l’actrice Françoise Arnou a créé le malaise sur Twitter. 

"Ses seins ont fait rêver" : l'hommage de Bernard Pivot à Françoise Arnoul crée le malaise "Ses seins ont fait rêver" : l'hommage de Bernard Pivot à Françoise Arnoul crée le malaise AFP - Kenzo Tribouillard

"Ses seins ont fait rêver" : l'hommage de Bernard Pivot à Françoise Arnoul crée le malaise "Ses seins ont fait rêver" : l'hommage de Bernard Pivot à Françoise Arnoul crée le malaise AFP - Kenzo Tribouillard

Mercredi 21 juillet, Bernard Pivot a pris la parole sur Twitter pour rendre hommage à la comédienne Françoise Arnoul, morte mardi à l’âge de 90 ans. "Françoise Arnoul nous a quittés", a écrit le journaliste avec tristesse sur le réseau social. "Ses seins ont fait rêver les jeunes gens des années 50", a-t-il ensuite poursuivi. "Mais ceux qu’on pouvait admirer dans le film 'L’épave' n’étaient pas les siens. Elle m’en a fait l’aveu au cours d’une émission. Encore mineure, elle n’avait pas eu le droit de tourner dénudée".

Une anecdote qui a créé le malaise sur le réseau social. "Tu ne pouvais pas trouver autre chose à dire d'une femme qui vient de mourir ?", lui a lancé un internaute. "C’est là où on se rend compte de la lubricité malsaine de l’époque où rêver aux seins d’une mineure était monnaie courante", a commenté un autre. "C’était une grande actrice française. Et vous rendez hommage à ses nichons. C’est classe", a encore répondu un autre.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article