"Nous vivions dans la peur et nous voilà sauvés" : le 15 août 1944, jour de libération pour la Provence

Publié le par France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur par Pauline Thurier

Comme chaque année, au Dramont, dans le Var, une foule vient célébrer le débarquement de Provence. Retour sur cet événement qui a marqué l'histoire de la région et de la France. 

Les troupes alliées ont débarqué sur les plages du Sud-Est de la France le 15 août 1944. • © Archives AFP

Les troupes alliées ont débarqué sur les plages du Sud-Est de la France le 15 août 1944. • © Archives AFP

Deux mois après le premier débarquement en Normandie... A l'aube du 15 août 1944, c'est au tour de la Provence d'être libérée. L'armée française d'Afrique et les troupes alliées débarquent sur 18 plages entre Toulon et Cannes pour libérer les Français de l'occupation allemande. 

Les soldats sont arrivés par la mer sur 18 plages le 15 août 1944. • © France Télévisions

Les soldats sont arrivés par la mer sur 18 plages le 15 août 1944. • © France Télévisions

260 000 soldats débarquent à bord de 2000 navires. Quelques heures avant, 9000 parachutistes sont arrivés dans l'arrière-pays entre le massif des Maures et l'Estérel. Cette opération, appelée "Dragoon", est un réel succès : quatre jours plus tard, les troupes allemandes ont reçu l'ordre de se replier.

Seules subsistent les garnisons allemandes à Toulon et Marseille. Mais le 26 août, Toulon est libérée et le 28, Marseille et Nice retrouvent elles aussi leur liberté. 

    On a bien compris que c'était le jour J qui était arrivé. Louis Polverini

Louis Polverini, présent au Dramont ce dimanche, avait 17 ans le jour du débarquement. Il se souvient : "Avec ma mère, mes frères et des cousins, nous étions dans une maison retirée de la plage. On avait eu vent que quelque chose se passait. Vers 4 heures du matin, on est sortis dans la cour, et tout d'un coup, sont passés beaucoup d'avions d'est en ouest qui volaient à basse altitude. On a bien compris que c'était le jour J qui était arrivé."

    Nous vivions dans la peur et tout d'un coup, le sort nous envoie des gens pour nous sauver. Louis Polverini

"Nous avons vu des ombres arriver près de nous, poursuit-il. C'était une trentaine de parachutistes. Ils avaient été largués par erreur à 30 km de là où ils devaient arriver. Quelle chance pour nous ! Ils ont été pris en charge par la Résistance qui les a menés jusqu'à la plage. Nous vivions dans la peur et tout d'un coup, le sort nous envoie des gens pour nous sauver. "

Deux semaines pour libérer la Provence

Il a fallu deux semaines aux armées pour libérer la Provence. Entre le 15 août et le 29 août 1944, l'armée française perd 933 soldats. 19 sont portés disparus et 3732 sont blessés. L'armée américaine, elle, a perdu plus de 900 hommes. Du côté des Allemands, on compte 10 000 soldats qui ont perdu la vie et 35 000 prisonniers.

Dimanche 21 août, deux parachutistes ont débarqué au Dramont • © France Télévisions

Dimanche 21 août, deux parachutistes ont débarqué au Dramont • © France Télévisions

Même 77 ans plus tard, le devoir de mémoire est encore très présent à l'esprit des gens du pays provençal. Ce dimanche 15 août 2021, ils étaient nombreux à se rassembler au Dramont pour rendre hommage aux soldats qui sont morts pour libérer les Français. Après une cérémonie toujours forte en émotions, place au défilé des voitures d'époque, une véritable passion familiale pour certains.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article