Abolition de la peine de mort : qui a été le dernier guillotiné ?

Publié le par franceinfo par S.Brunn, M.Renier, A.Belderrain, G.Gheorghita, N.Berthelot - France 2 France Télévisions

Il y a 40 ans jour pour jour, Robert Badinter prononçait un discours pour l'abolition de la peine de mort qui allait changer le cours de l'histoire française. Avant 1981, la peine de mort continuait de sévir en France avec notamment la technique de la guillotine. 

Abolition de la peine de mort : qui a été le dernier guillotiné ?

En 1981, la France adopte un texte de loi visant à l'abolition de la peine de mort par l'intermédiaire du garde des Sceaux, Robert Badinter, soutenu par son président François Mitterrand. Avant ce moment d'histoire, la France avait mené six exécutions dans les années 1970. La dernière remonte à l'année 1977, où Hamida Djandoubi est guillotiné après avoir été reconnu coupable d'assassinat, viol, coups et blessures.

Hamida Djandoubi dernier condamné à la peine capitale 

Il y a 44 ans, le cri du dernier guillotiné en France a retenti. Hamida Djandoubi a été condamné pour des faits d'une extrême gravité. L'avocat de la victime, Me Jean-Jacques Anglade, se remémore ce moment : "Les faits étaient d'une gravité épouvantable, dramatique. J'avais 25 ans à l'époque, mais si ça m'arrivait aujourd'hui à 70 balais, je réagirais pareil, ce sont des faits qu'on ne peut pas oublier", raconte-t-il. Des faits passibles, à l'époque, de la peine de mort. Jean-Jacques Anglade se rappelle également que le juge était déjà convaincu de la condamnation de son client à cette peine. "Le président m'a dit : 'de toute façon, j'aurais sa tête' avec un sourire carnassier". Un destin auquel il n'a pu échapper, surtout dans un contexte, où les Français sont majoritairement favorables à la peine de mort. 

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article