Colombie : arrestation du narcotrafiquant Dairo Antonio Usuga, plus connu sous le nom d'Otoniel

Publié le par Midi Libre par Joffrey Marcellin

Les forces armées colombiennes ont capturé Dairo Antonio Usuga, baron de la drogue connu sous le nom d'Otoniel, dans le plus grand coup porté au trafic de drogue en Colombie depuis la mort de Pablo Escobar, a déclaré samedi le président Ivan Duque.

L'arrestation a nécessité des moyens démesurés et a coûté la vie à un policier. L'arrestation a nécessité des moyens démesurés et a coûté la vie à un policier. MAXPPP - Colombian Presidency HANDOUT

L'arrestation a nécessité des moyens démesurés et a coûté la vie à un policier. L'arrestation a nécessité des moyens démesurés et a coûté la vie à un policier. MAXPPP - Colombian Presidency HANDOUT

Otoniel, âgé de 50 ans, a été capturé lors d’une opération menée dans une zone rurale de la région d'Uraba, située dans le nord-est du pays.

Selon le ministre colombien de la défense, Diego Molano, cette opération a impliqué plus de 500 membres des forces spéciales colombiennes et 22 hélicoptères.

Trafic de drogue international, meurtres et pédophilie

Otoniel est accusé d'avoir envoyé des dizaines de cargaisons de cocaïne aux Etats-Unis, et le président colombien a ajouté qu'il est également accusé d'avoir tué des policiers, recruté des mineurs et abusé sexuellement d'enfants, entre autres crimes.

La priorité du gouvernement colombien est désormais de l'extrader vers les Etats-Unis, ont déclaré des responsables du gouvernement et des services de sécurité de Bogota.

La Colombie avait offert une récompense allant jusqu'à 3 milliards de pesos (environ 684 000 euros) pour toute information concernant le lieu où il se trouvait, tandis que le gouvernement américain avait offert une récompense de 5 millions de dollars (environ 4,3 millions d'euros) pour toute aide permettant de le localiser.

A la tête de 1 200 hommes armés

"Il s'agit du plus grand coup porté au trafic de drogue dans notre pays au cours de ce siècle", a déclaré Ivan Duque. Un policier est mort au cours de l'opération, a précisé le président colombien.

Otoniel est connu comme le chef du cartel du Clan du Golfe, qui compterait environ 1 200 hommes armés - la plupart venant de groupes paramilitaires d'extrême droite - et est présent dans dix des 32 provinces de Colombie

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article