Eric Zemmour, sa relation avec Sarah Knafo inquiète : « Ça finira mal »

Publié le par Gala par Nicolas Schwartz

Sarha Knafo serait-elle trop influente auprès d'Eric Zemmour ? Si l'ex-polémiste a le vent en poupe dans les sondages, certains proches semblent s'inquiéter de la relation entre le quasi-candidat à la présidentielle et sa conseillère. 

Crédits photos : Agence/ Panoramic / Bestimage

Crédits photos : Agence/ Panoramic / Bestimage

C'est elle qui l'a convaincu de passer le pas. Avant de faire une irruption tonitruante dans l'arène politique, au point d'être aujourd'hui crédité de 17% d'intentions de vote à la présidentielle 2022, Eric Zemmour a longtemps semblé rechigner à se lancer. Mais c'était sans compter sur la jeune énarque qui prend de plus en plus de place dans sa vie : Sarah Knafo. Passée au fil des années de protégée à conseillère du polémiste, un ami de son père rencontré à l'adolescence en 2007, elle a mis toute son énergie pour le convaincre d'assouvir ce désir latent. Et d'être le grand candidat de la droite souverainiste dont elle rêve depuis des années.

Mission accomplie début 2021. Sarah Knafo a activé ses réseaux pendant des mois et Eric Zemmour se sent enfin prêt pour la course à l'Élysée. C'est ce que raconte le livre Le Radicalisé (ed. Seuil) d'Étienne Girard, dont les bonnes feuilles sont parues dans L'Express. "J'y vais parce que je suis fou", lâche l'essayiste devant des soutiens réunis au domicile de la jeune énarque dès le mois d'avril. Depuis, elle est de tous les déplacements de son champion. Meetings, débats télévisés... Celle que le grand public a découvert sur une couverture très commentée de Paris Match le suit partout et décide de tout. Au point d'inquiéter des proches du polémiste, comme Philippe de Villiers.

© Stephane Lemouton / BestimageSarah Knafo à Asnières le 26 septembre 2021.

© Stephane Lemouton / BestimageSarah Knafo à Asnières le 26 septembre 2021.

Eric Zemmour et Sarah Knafo se "fascinent l'un l'autre"

La scène se déroule à l'Espace Molitor, dans le 16e arrondissement de la capitale, le 14 juillet. Après une réunion avec une cinquante de soutiens, Eric Zemmour ne bavarde qu'avec les personnes présentées par Sarah Knafo, snobant le reste des militants. Une maladresse bien remarquée par certains participants. Philippe de Villiers est de ceux qui n'apprécient pas vraiment la mainmise de la conseillère sur son ami. "Ils se fascinent l'un l'autre. Ça finira mal", prédit le fondateur du Puy du Fou, cité dans le livre d'Etienne Girard.

D'autres se montrent toutefois bien moins inquiets par leur complicité. "Éric écoute Sarah et Sarah écoute Éric. Ils forment un parfait binôme", résumait récemment Paul-Marie Coûteaux, ex-député européen souverainiste et ami de l'essayiste, dans Valeurs actuelles. Le temps dira qui avait raison.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article