États-Unis : début du procès attendu des meurtriers d'un joggeur noir

Publié le par franceinfo par L. Cadiou - franceinfo France Télévisions

En Géorgie, deux hommes blancs sont jugés à partir du lundi 18 octobre pour le meurtre d'Ahmaud Arbery, un joggeur afro-américain. Les faits ont eu lieu en février 2020, quelques semaines avant le meurtre de George Floyd.

États-Unis : début du procès attendu des meurtriers d'un joggeur noir

Deux hommes à la peau blanche, Gregory McMichael, un ancien policier et son fils Travis, patrouillent dans un quartier résidentiel de Brunswick (États-Unis) le 23 février 2020 quand ils croisent la route d'Ahmaud Arbery. Ils trouvent le jeune joggeur afro-américain suspect et tentent de l'arrêter. Travis McMichael tire mortellement sur l'homme de 25 ans, parce que le père et le fils l'ont pris pour un cambrioleur. Lundi 18 octobre, les deux hommes sont poursuivis pour meurtre et fausse arrestation. Ils sont arrivés menottés au tribunal où la formation du jury a débuté.

Des suspects arrêtés trois mois plus tard

Ce procès aurait pu ne pas voir lieu. À l'époque, les autorités de Géorgie tentent d'étouffer l'affaire. Quelques minutes après le drame, la police locale réconforte même le tireur alors sous le choc. Il faut attendre trois mois et la diffusion de la vidéo sur les réseaux sociaux pour que les suspects soient interpellés. Quelques semaines plus tard, George Floyd est tué par asphyxie sous le genou d'un policier. Ces deux meurtres sont à l'origine de la vague de manifestations contre le racisme, Black Lives Matter. Pour la mère d'Ahmaud Arbery, Wanda Cooper-Jones, ce procès est l'aboutissement de longs mois de combat.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article