Mort d'Hubert Germain : les trois moments à retenir de l'hommage national au dernier Compagnon de la Libération aux Invalides

Publié le par franceinfo France Télévisions

Emmanuel Macron a présidé la cérémonie militaire vendredi en l'honneur d'Hubert Germain, dernier Compagnon de la Libération, mort à 101 ans.

Le cercueil d'Hubert Germain, aux Invalides à Paris, le 15 octobre 2021. (THOMAS COEX / AFP)

Le cercueil d'Hubert Germain, aux Invalides à Paris, le 15 octobre 2021. (THOMAS COEX / AFP)

Une atmosphère solennelle sous un grand soleil. L'hommage à Hubert Germain, dernier Compagnon de la Libération mort à l'âge de 101 ans, a été rendu vendredi 15 octobre dans la cour des Invalides à Paris. C'est Emmanuel Macron qui a présidé la cérémonie. Franceinfo a sélectionné les trois moments à retenir de cet hommage au résistant Hubert Germain.

1 L'entrée du corps aux Invalides

Au son des tambours, le cercueil d'Hubert Germain a été porté jusqu'au centre de la cour des Invalides autour de 15 heures, devant différents corps de l'armée, par les légionnaires de la 13e demi-brigade de Légion étrangère. Etaient présents le Premier ministre, Jean Castex, la ministre des Armées, Florence Parly, ou encore la secrétaire d'Etat auprès des Armées, Geneviève Darrieussecq.

2 L'hommage du président

"Notre tâche sera de poursuivre avec la même ardeur ce combat." Le président de la République est revenu en détails sur le parcours d'Hubert Germain. Pendant un peu plus de quinze minutes, Emmanuel Macron a retracé son engagement dans la Résistance, racontant également ses faits d'armes.

"A l'aube comme au crépuscule, Hubert Germain fut le dernier à rendre les armes", a honoré le chef de l'Etat, vantant la "fougue" et la "détermination" de ce "résistant de la première heure", devenu avec le temps "l'incarnation même de tous ses Compagnons".

Le chef de l'Etat a une nouvelle fois salué les Compagnons de la Libération, "ce cercle qui a relevé la France de l'abîme", dont Hubert Germain faisait partie depuis 1944, dans un discours empreint de reconnaissance et de tendresse pour celui qui a passé "une vie de résistance et d'espérance".

3 "La Marseillaise" avant la fin de la cérémonie

"L'Ordre de la Libération lui survivra, indépendant et fidèle à son histoire, j'en fais ici le serment", a encore déclaré Emmanuel Macron. A la fin du discours du président, les personnes présentes dans la cour des Invalides ont pu entendre la Marseillaise.

Après cet hommage national, Emmanuel Macron présidera la cérémonie d'inhumation d'Hubert Germain, jeudi 11 novembre, à l'Arc de Triomphe et au Mont-Valérien, principal lieu d'exécution des résistants durant la Seconde Guerre mondiale. Son corps reposera dans la crypte du mémorial de la France combattante.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article