Mort de Bernard Tapie : pourquoi voulait-il rester en vie jusqu'au 6 octobre 2021 ?

Publié le par Femme Actuelle par Hortense Garzon

Marc-Olivier Fogiel, proche de la famille Tapie, a rendu hommage à Bernard Tapie après l'annonce de sa mort par La Provence, dimanche 3 octobre 2021. Sur BFMTV, il a ainsi confessé que l'ancien homme politique voulait absolument rester en vie jusqu'au mercredi 6 octobre 2021. 

Mort de Bernard Tapie : pourquoi voulait-il rester en vie jusqu'au 6 octobre 2021 ?

Les réactions se multiplient après le décès de Bernard Tapie, dimanche 3 octobre 2021, des suites d'un cancer contre lequel il se battait depuis quatre ans. Comme le Premier Ministre, Jean Castex, et le président de la République, Emmanuel Macron, bon nombre de personnalités ont fait part de leur émotion. Côté famille, Rodolphe Michaux Tapie, son petit-fils, a regretté son "daddy", tandis que Stéphane Tapie a rendu hommage à son "phénix". Marc-Olivier Fogiel, très proche de Bernard Tapie, a décidé de lui aussi partager sa tristesse sur l'antenne de BFMTV.

L'homme de télévision s'est confié notamment sur ses derniers échanges avec Bernard Tapie, notamment à propos de la mort de Jean-Paul Belmondo. "Il voulait aller aux Invalides. Cela n'a pas été possible pour des raisons qu'on imagine. Il disait : 'En fait, lui et moi, on est pareil. On n'aime pas le monde dans lequel on est aujourd'hui. On va partir au même moment pour faire un électro-choc, pour que peut-être on vous dise : Regardez le monde dans lequel vous êtes. Resaissisez-vous. Il m'a demandé de faire passer ce message à sa place'".

Tapie et la justice, une longue histoire

Marc-Olivier Fogiel a, par ailleurs, fait une révélation sur l'un des derniers souhaits de Bernard Tapie, quelques jours avant sa mort. "C'est Stéphane Tapie qui m'autorise à le raconter. Il avait en ligne de mire le 6 octobre". Le 10 mai 2021 débutait le procès en appel de l'affaire de l'arbitrage du Crédit Lyonnais. Et c'est le mercredi 6 octobre 2021 que la justice devait rendre son verdict. Voilà pourquoi Bernard Tapie voulait rester en vie. Marc-Olivier Fogiel, toujours sur BFMTV a ainsi expliqué : "Il avait demandé à ses médecins de tenir jusqu'au 6 octobre. Il savait qu'il n'irait pas au-delà. Il savait depuis la rentrée que chaque jour qui passe était un jour gagné. Mais un jour gagné pour le 6 octobre. Il voulait être là pour des raisons qui lui sont propres. Peut-être que Stéphane racontera un jour, ça ce n'est pas à moi de le faire".

Depuis le 26 mai 2021, Bernard Tapie, trop faible, ne s'était plus rendu au tribunal. "Mais ses proches lui disaient : 'Cela ne sert à rien de tenir jusque-là, il ne faut pas te faire du mal'. Mais il n'a pas tenu jusqu'au 6...", a alors ajouté Marc-Olivier Fogiel, visiblement très ému. Dans ce même hommage, l'animateur a pris le temps de témoigner toute son affection à la famille de Bernard Tapie : "Ce matin, je pense à Dominique, à Stéphane son fils, à Laurent, à Sophie qui ont été là jusqu'au bout de la nuit". C'est d'ailleurs Stéphane Tapie, ami de longue date de Marc-Olivier Fogiel qui lui a signifié que la fin de l'ancien président de l'OM était proche. "Stéphane m'a envoyé un texto cette nuit pour me dire : 'Voilà, tiens-toi prêt. Il est 1h15, il est en train de glisser dans le coma'. Et puis ce matin à 8h40, il est parti".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article