L'acteur américain Dean Stockwell, figure de la série "Code Quantum", est mort à 85 ans

Publié le par franceinfo Culture avec agences France Télévisions Rédaction Culture

Star des années 1990, Dean Stockwell a marqué les spectateurs pour son rôle dans la série "Code Quantum" ou dans les films "Paris, Texas" de Wim Wenders et "Dune" de David Lynch. 

Dean Stockwell dans "Married to the mob" (1988) (RONALDGRANT/MARY EVANS/SIPA)

Dean Stockwell dans "Married to the mob" (1988) (RONALDGRANT/MARY EVANS/SIPA)

Il était l'une des figures de la série télévisée Code Quantum. L'acteur américain Dean Stockwell, star des années 1990 et visage familier d'Hollywood durant des décennies, est mort à l'âge de 85 ans dimanche 7 novembre, a annoncé son agent.

Fils de comédiens, Dean Stockwell avait commencé à se produire dès l'âge de sept ans, dans une comédie musicale avec Gene Kelly et Frank Sinatra, Escale à Hollywood. Au cours de sa longue carrière, il a notamment figuré dans des classiques comme Paris, Texas de Wim Wenders en 1984 et dans l'adaptation de Dune par David Lynch la même année.

Scott Bakula et Dean Stockwell dans "Quantum Leap" (MOVIESTORE/SHUTTERSTOCK/SIPA / SHUTTERSTOCK)

Scott Bakula et Dean Stockwell dans "Quantum Leap" (MOVIESTORE/SHUTTERSTOCK/SIPA / SHUTTERSTOCK)

Sélectionné aux Oscars

Dean Stockwell avait de nouveau retrouvé David Lynch et Kyle MacLachlan pour le film Blue Velvet, où il chantait en play-back sur la chanson In Dreams de Roy Orbison. Il avait ensuite été sélectionné pour les Oscars grâce à son rôle du parrain de la mafia Tony Russo dans la comédie Veuve mais pas trop, aux côtés de Michelle Pfeiffer.

Son rôle le plus grand public aura certainement été son personnage d'Al, qui apparaît sous forme d'hologramme dans la série Code Quantum pour aider dans ses pérégrinations temporelles le savant interprété par Scott Bakula. Ce rôle lui avait valu un Golden Globe et quatre nominations aux Emmy Awards.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article