Présidentielle 2022 : Hidalgo qualifie Zemmour de "guignol" et appelle à un "sursaut"

Publié le par RTL par Victor Goury-Laffont

INVITÉE RTL - Anne Hidalgo a dénoncé le traitement médiatique offert au possible candidat, et regrette le manque de réactions face à ses propos. 

Anne Hidalgo invitée du Grand jury RTL LCI Le Figaro le 31 octobre 2021 Crédit : Nicolas Kovarik /Agence 1827 /RTL

Anne Hidalgo invitée du Grand jury RTL LCI Le Figaro le 31 octobre 2021 Crédit : Nicolas Kovarik /Agence 1827 /RTL

Face à Éric Zemmour, Anne Hidalgo ne mâche pas ses mots. La candidate du Parti socialiste à l'élection présidentielle de 2022 s'en est prise frontalement à l'ancien chroniqueur ce dimanche 31 octobre lors du Grand Jury RTL - LCI - Le Figaro. Le qualifiant de guignol, elle assure qu'elle ne débattrait pas avec "un négationniste, un raciste, et une personne qui piétine l'histoire de notre pays".

"Il y a quelques années, des propos comme ceux de Zemmour auraient entraîné des manifestations", a souligné la maire de Paris. Elle en appelle à la population, les médias et au CSA à se réveiller face à cette situation qu'elle juge dangereuse. "Si on continue à lui laisser open-bar sur des médias en racontant n'importe quoi", Éric Zemmour peut remporter l'élection présidentielle, selon elle.

Anne Hidalgo réclame "un vrai débat sur la vie des Français et des Françaises" pour l'élection présidentielle et que l'attention ne soit pas centrée sur Éric Zemmour. Elle note notamment les différences entre le climat en France et celui en Allemagne, où viennent d'avoir lieu des élections au cours desquels le thème de l'immigration n'a pas dominé les débats.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article