Présidentielle 2022 : les propos de Zemmour sur Pétain indignent la famille gaulliste

Publié le par Le Figaro par Dinah Cohen

Le petit-fils du Général, ainsi que l'ancien président du Conseil constitutionnel Pierre Mazeaud, ont fustigé ce week-end les sorties du polémiste sur la Seconde Guerre mondiale.

Présidentielle 2022 : les propos de Zemmour sur Pétain indignent la famille gaulliste

La famille gaulliste entre dans le débat de la présidentielle. Invité de LCI dimanche soir, le petit-fils du Général, Pierre de Gaulle, a fustigé les propos d'Éric Zemmour sur la Seconde Guerre mondiale, sans toutefois nommer le polémiste. «Quand vous entendez certains personnages médiatiques d'aujourd'hui dire que Pétain a sauvé des familles juives, moi ça me choque profondément», a-t-il déclaré.

Depuis des semaines, l'auteur du Suicide français (Éd. Albin Michel ; 2014) affirme régulièrement que Pétain a «protégé les Juifs français» durant la Shoah. Le tout en revendiquant dans le même temps un héritage gaulliste, dont il s'estime le plus fidèle dépositaire dans le débat public aujourd'hui.

«Ma tante et ma grand-tante ont été déportées pour des faits de Résistance», a d'abord rappelé Pierre de Gaulle, en guise de réponse. «Pétain est allé beaucoup plus vite que ne l'imaginait Hitler dans l'adoption des lois anti-juives. Ça a surpris Hitler. Qu'on ne vienne pas me dire “ah ça y est il a sauvé les familles juives”, a-t-il poursuivi. C'était une soumission, une capitulation, et c'était un déshonneur profond qui me choque.»

«C'est grave»

Selon lui, avancer de telles assertions concernant Pétain revient à commettre une «erreur». «C'est une récupération médiatique qui me choque et qui ne connaît pas l'histoire. Il n'y a pas de notion des réalités de l'époque. C'est grave», a-t-il lancé.

Au micro de Radio J, l'ancien président du Conseil constitutionnel et de la Fondation Charles de Gaulle, Pierre Mazeaud, est lui aussi monté au créneau. «Il vaut mieux ne rien dire. Foutez-lui la paix et foutez-nous la paix. Ne lui donnez pas quelque autorité que ce soit !, a-t-il martelé à propos d'Éric Zemmour. Plus on parle de lui, plus il est content. (...) Le mieux ce serait de vous taire et de ne jamais en parler

Concernant Pétain, Pierre Mazeaud s'est contenté de rappeler un fait historique : «le serrement de main à Montoire à Hitler». Un événement qu'il «n'acceptera jamais». «Ceux qui le soutiennent, je leur dis merde», a-t-il conclu dans une colère froide.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article