Procès d'Eric Zemmour. Plusieurs départements d'Occitanie avaient porté plainte

Publié le par Actu par Fabien Hisbacq

Plusieurs départements d'Occitanie avaient porté plainte contre le polémiste d'extrême droite Eric Zemmour, jugé ce mercredi 17 novembre 2021 à Paris.

Eric Zemmour est jugé ce mercredi 17 novembre. (©Le Pays d’Auge)

Eric Zemmour est jugé ce mercredi 17 novembre. (©Le Pays d’Auge)

Le polémiste d’extrême droite et candidat potentiel à la présidentielle Éric Zemmour est jugé ce mercredi 17 novembre 2021 devant le tribunal correctionnel de Paris pour ses propos tenus sur les migrants mineurs isolés, qu’il avait qualifiés sur CNews, en septembre 2020, de « voleurs, violeurs et assassins ». En Occitanie, plusieurs départements s’étaient mobilisés contre Eric Zemmour. L’Aude, les Pyrénées-Orientales, l’Hérault, la Lozère, la Haute-Garonne, le Gers et le Tarn avaient porté plainte dans les jours qui suivent.

« Le 1er octobre dernier, comme une vingtaine de ses collègues présidents de Départements, Philippe Martin, président du conseil départemental du Gers avait déposé plainte au nom de la collectivité départementale après les propos abjects tenus en septembre 2020 par Monsieur Éric Zémmour à l’égard des Mineur.e.s Non Accompagné.e.s (MNA) », rappelle ainsi le Département du Gers à l’occasion du procès.

L’occasion pour Philippe Martin de préciser : « Aujourd’hui 46 MNA ont été confiés au conseil départemental. Nous les accueillons, nous les accompagnons dans leurs démarches administratives, médicales et de logement, mais aussi pour les scolariser et les former. Contrairement à ce qui se passe dans certains départements nous n’avons aucune sortie sèche, c’est à dire qu’aucun jeune, une fois devenu majeur, n’est laissé à lui-même ».

Les chiffres face aux polémiques

Le président du conseil départemental poursuit : « Nous proposons actuellement un accompagnement éducatif à 52 jeunes majeurs (entre 18 et 21 ans) non accompagnés (JMNA) dans le Gers. Tous les mineurs sont scolarisés, principalement dans deux établissements spécialisés gersois : Louise-de-Mariac et Cantoloup-Lavallée ». 

« N’en déplaise à Monsieur Éric Zémmour, notre accompagnement fait ses preuves : 95 % des MNA du Gers sont en apprentissage et 5 % sont scolarisés », se félicite Philippe Martin.

Habitué des controverses et des tribunaux, Éric Zemmour qui doit donc répondre de complicité de provocation à la haine raciale et d’injure raciale, a déjà été condamné par deux fois dans le passé pour le même type de faits.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Actu Occitanie dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article